Rejoignez plus de 280 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

Investir intelligemment en Trading

Investir intelligemment en Trading

L’investisseur intelligent est une expression empruntée au titre du célèbre ouvrage de Benjamin Graham considéré par beaucoup comme l’ouvrage de référence en analyse financière. Pour lui, un investisseur intelligent achète de la valeur, c’est-à-dire un actif sous-évalué. Pourtant, cette définition ne nous satisfait pas pour autant. À notre sens, l’investisseur intelligent du XXe siècle est un swing trader. Il ne se contente pas d’acheter de la valeur, mais prend également en compte le timing et la gestion des risques. Il s’intéresse à l’actualité internationale et au monde des affaires, connaît bien les titres qu’il suit, les nouvelles publiées sur le sujet, surveille la configuration des indices boursiers mondiaux, nationaux, sectoriels.

Optimiser ses ressources en Trading

Optimiser ses ressources en Trading

Le trader doit gagner en s’économisant. Il doit se réserver pour les meilleurs moments et éviter de se positionner simplement pour tuer le temps. D’ailleurs, Sun Tzu exprimait la même idée il y a déjà 2 500 ans : « Par le calcul, estimez si l’ennemi peut être attaqué, et c’est seulement après cela que la population doit être mobilisée et les troupes levées ; apprenez à distribuer toujours à propos les munitions de guerre et de bouche, à ne jamais donner dans les excès du trop ou du trop peu. »

Pourquoi il ne faut jamais suivre le troupeau en trading

Pourquoi il ne faut jamais suivre le troupeau en trading

En mars 2000, 99 % des analystes financiers étaient acheteurs. Est-ce par malhonnêteté ou une manipulation généralisée ? Difficile a croire surtout que l’on parle de milliers d’analystes… Par ailleurs, ces analystes ont souvent pas mal d’ego et feront tout pour ne pas être discrédites. Mais ce qu’il faut comprendre c’est que pour un analyste financier, « mieux vaut avoir tort avec la masse que raison seul ». Il coûte cher d’aller contre le consensus dominant car si on est le seul à se tromper, on risque d’être lourdement discrédité.

Les experts financiers sont-ils malhonnêtes ?

Les experts financiers sont-ils malhonnêtes ?

Cette question récurrente méritait une réponse. Après un krach boursier, il est fréquent d’évoquer la fameuse théorie du complot. Cette suspicion est d’ailleurs exacerbée par les nombreux scandales qui ont écorné l’image du monde financier ces dernières années (affaires Enron, Parmalat, Madoff, etc.). Certains analystes financiers et cabinets d’audit y ont d’ailleurs été étroitement liés. Peut-on dès lors se fier à leurs recommandations ?