Rejoignez plus de 280 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

La relocalisation

Aujourd’hui, on considère qu’importer des pommes de terre de Nouvelle-Zélande ça sert à rien, ça pollue, ça coûte cher et puis c’est inintéressant. Il faut produire certaines choses localement, il faut éviter de polluer, il faut prendre en compte la dimension économique durable, économie verte etc…

Donc la relocalisation a une logique mais ce protectionnisme risque de créer le chaos dans le monde entier.

Repli protectionniste au niveau mondial à ne pas confondre avec relocalisation.

Le protectionnisme a un impact négatif sur l’économie mondial

Donc la relocalisation a une logique mais le protectionnisme peut être très dangereux. Parce que ça peut avoir des effets de répercussions… Il ne faut pas oublier une chose aujourd’hui c’est qu’on parle beaucoup des puissances économiques.

Mais quels sont les pays aujourd’hui qui souffrent le plus du coronavirus ? Ce n’est pas la France, ce n’est pas l’Allemagne, ce n’est pas les Etats Unis c’est les pays émergents ou les pays pauvres. Et ces pays émergents parce qu’on ne voit pas ce qui se passe. Aujourd’hui ces pays voient leur devise, leur monnaie s’effondrer. On a des chutes brutales l’Afrique du sud, l’argentine… Il y a déjà aujourd’hui des pays émergents qui sont en cessation de paiement. 

Il faut se replonger dans l’histoire et il ne faut pas se focaliser sur le court terme et c’est pour ça que je diffuse gratuitement mes cours d’économie, je sais que c’est important parce que ça vous permet justement de prendre du recul, de prendre de la hauteur. Je ne vais pas tout développer mais aujourd’hui si par exemple la France est en difficulté c’est parce qu’on a un changement structurel.

Les Trente glorieuses ont constitué la base de l’économie d’aujourd’hui

Je m’explique les trente glorieuses, c’est les 30 années qui sont arrivés après 1945.

Pendant ces trente glorieuses on avait un chômage faible, une croissance élevée qui pouvait dépasser les 5% et un taux d’inflation également correct.

Trente années pendant lesquelles la France est devenue véritablement une puissance économique. Ces trente années étaient très importantes, elles ont constitué la base de l’économie d’aujourd’hui.

Après les années 70 on a constaté une croissance faible, une économie moyenne et un chômage élevé. Imaginez c’est les trente années qui ont compté le plus qui ont permis d’avoir l’ossature de ce qu’on a aujourd’hui. Ensuite les années qui ont suivi étaient des années de croissance molle et le problème de beaucoup de gens c’est qu’ils reviennent sur ces trente glorieuses.

Or aujourd’hui nous constatons un vieillissement accéléré de la population, une population active qui n’est pas assez dynamique, on n’a pas investi dans la recherche et développement et on a pris du retard par rapport aux Etats Unis etc…

Les difficultés d’aujourd’hui ne sont pas récentes, elles datent des années 1970. La dette de la France aujourd’hui elle est de 100% du PIB et ça a commencer à augmenter à partir des années 70. 

Durant les cinquante dernières années l’économie était pas mal mais n’a jamais été au top du top. Et donc aujourd’hui on essaie de comprendre… Mais il y a eu beaucoup de choses qui n’ont pas été faites et je ne peux pas tout développer ici car ça demanderait un vrai cours. Mais grosso modo par rapport à Trump, par rapport à sa véhémence, par rapport à ce qui se passe aujourd’hui… Est-ce qu’on va assister à un changement de cycle économique, un changement en profondeur de l’économie ? Et est ce que finalement la Chine ne va pas devenir le maître du jeu ? Et c’est ce qui permet de comprendre ce combat !

Au delà du coronavirus qui est finalement un prétexte pour se taper dessus on voit bien que derrière il y a des raisons beaucoup plus profondes.

La crise actuelle révèle beaucoup de choses

Quelqu’un me dit la ville lumière est en Asie pas qu’en Chine, Vietnam, Malaisie, Indonésie, Singapour oui de toutes les manières la chine elle est le moteur. Mais l’Asie bosse et c’est clair qu’il y a un changement de pouvoir au niveau mondial, on est déjà aujourd’hui à la croisée des chemins.

Cette crise révèle en fait plein de choses et j’ai envie de revenir sur une chose :

La crise d’aujourd’hui, la crise de 2020, elle arrive au pire moment pour l’économie, pourquoi ? Parce qu’on a eu la crise des subprimes en 2007-2008. On a mis plusieurs années avant de s’en relever et la décennie 2010 a été une décennie très moyenne pour l’Europe.

On est arrivés en 2020 chaos sur chaos ! C’est à dire il y a eu la Grèce, il y a eu l’Espagne,  le Portugal pour l’Europe. Je parle bien de l’Europe, les Etats-Unis ont été meilleurs mais ils n’ont pas été excellent.

C’est la Chine qui a été excellente durant les années 2010. Qu’on se comprenne bien, la Chine a continué de monter en puissance. Elle certes ralenti aujourd’hui mais elle a continué de monter en puissance.

Donc l’Europe après la crise des subprimes était complètement affaiblie et elle a vraiment souffert durant les dix dernières années. Quand les gens ils voient la bourse, ils disent ouais la bourse. Et moi j’ai toujours dit le marché il monte parce qu’il a envie de monter mais c’est pas parce qu’il monte que l’économie est bonne. Le marché est monté parce que les taux d’intérêt étaient faibles.

L’Europe est faible

On était dans une situation où finalement les gens ont investi en bourse parce que c’était le meilleur investissement. Ils ont investi dans l’immobilier parce que c’était mieux d’investir dans l’immobilier que d’avoir un livret A.

Alors c’est fini l’Europe en tous les cas s’il n’y a pas réellement une prise de conscience, s’il n’y a pas un vrai programme politique commun c’est clair que c’est mort. Ils ne peuvent pas continuer trop longtemps c’est soit par exemple il y a trois gros pays ou quatre gros pays par exemple la France, Allemagne, Pays-bas, Benelux et Italie peut-être. Mais franchement l’Europe ne peut pas continuer dans ces conditions parce que l’Europe est faible.

L’Allemagne s’en sort mieux

Donc on a dix années qui ont affaibli qui n’ont pas été au top. On arrive en 2020 et on est déjà morts, on est déjà sur les genoux. Les dix dernières années pour les anciens, pour les petits jeunes qui ont 15 ans c’est clair que vous n’allez pas comprendre…

A part l’Allemagne qui est excellente mais constate un vieillissement accéléré de la population c’est pour ça qu’aujourd’hui ils ont envie d’avoir des jeunes. Ils pratiquent une grosse politique de l’immigration et c’est logique !

L’Allemagne, ils ont une dette de 60 % du PIB et une économie qui est excellente, -à part le système bancaire avec la Deutsche bank qui n’est pas top, ça c’est une autre question qu’on abordera- mais l’Allemagne c’est le pays qui a le mieux tiré son épingle du jeu. Donc on est bien d’accord que ce qui se passe avec Trump ça signale avant tout un changement de système et les prochaines années seront cruciales pour l’économie mondiale.

C’est une idée de plus en plus répandue sur les réseaux sociaux et chez les complotistes. Est-ce vrai ? Est-ce que le coronavirus n’est qu’un prétexte qui cache une réalité bien plus sombre ? Dans cette vidéo, j’essaie de répondre à cette question de manière argumentée et cohérente. Sans tomber dans les travers des idées faciles.

📕Rejoignez-moi sur Telegram : http://thami.net/telegram

📙Téléchargez l’audio du Best Seller AGIR : https://thami.net/agir-audio

📕Suivre la MasterClass TKL Invest : https://thami.net/invest

À LIRE AUSSI :  Jean-Daniel : TKL LFA est un trésor !
Share This