Rejoignez plus de 180 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

Je veux créer la meilleure expérience qui soit dans le monde de la liberté financière. 

« Il n’y a aucune noblesse à être pauvre. » Ça c’est une phrase du loup de Wall Street.  Je ne sais pas si vous avez vu ce film. Alors, le personnage est odieux. Le mec, il se drogue, il fait n’importe quoi, il triche, il raconte des conneries, il ment à ses clients, il n’aide pas ses clients. Mais à un certain moment, il a un discours, pour galvaniser ses troupes, pour les motiver pour leur dire : on y va quoi, on y va ! Et dans ce discours, en fait il y a un truc puissant. Il dit : il n’y a pas de noblesse à être pauvre. Et bien évidemment, il prend des exemples de la vie courante. Il dit, qu’est ce que tu préfères ? Tu préfères être dans une voiture pourrie à côté de ta femme qui est obèse, qui mangent des frites etc…? ou être au volant d’une Porsche bien… beau gosse, etc… Et la vie est belle. C’est choquant ce qu’il dit. Mais l’idée, elle est là. C’est que beaucoup de gens vont taper sur… finalement le fait de s’enrichir. Ils vont expliquer, ils vont justifier le fait de ne rien foutre. En disant : je ne vais pas m’enrichir parce que c’est être malhonnête, parce que c’est ceci, parce que…

Mais quelques part, l’oisiveté est la mère de tous les vices. On est d’accord ? Le fait de ne pas bosser, le fait de ne pas travailler, le fait effectivement de ne rien glander, ça vous pousse à faire des conneries, ça vous pousse à voler, à tricher, à un certain moment devoir trouver des solutions pour gagner de l’argent, parce qu’un jour ou l’autre, il faut arrêter de se leurrer, de se voiler la face. Il faut bien nourrir sa famille, il faut bien nourrir ses proches. Il faut bien faire quelque chose de sa vie. Tu ne vas pas être là à croiser les bras, et à te dire : oui j’attends que ma vie elle passe, parce que ce n’est pas bien de travailler, ce n’est pas bien de gagner de l’argent, ce n’est pas bien… Non ! Il faut arrêter d’être hypocrite. Quand tu te lèves tous les matins, tu vas au bureau, ce n’est pas parce que ça fait plaisir, c’est parce que tu dois gagner ta vie. C’est parce qu’à la fin du mois, tu as des charges, tu as un loyer, tu as la nourriture, tu as des fringues à porter. Donc, tu dois payer tes charges. Ça ne va pas tomber du ciel. Donc, c’est toujours un discours hypocrite. Moi, je le dis et je le répète. Parce qu’il y a beaucoup de gens qui me disent : Thami, tu exagères, Thami, il n’y a pas que l’argent dans la vie. Thami… Il y a un mec qui m’a écrit sur linkedin, il m’a dit : alors là quelle éducation. Heureusement qu’il n’y a pas que l’argent dans la vie. Il ne faut pas apprendre ça aux enfants.

Il n’y a pas de noblesse à être pauvre.

Le problème, c’est que ce mec-là, je lui ai répondu. J’ai dit cher monsieur, comment vous allez payer l’éducation de vos enfants avec les bons sentiments ? Avec le : « il n’y a pas que l’argent dans la vie » ? Moi quand… À un certain moment et ça c’est un truc qui m’a marqué à vie. Je suis dans une chambre ridicule avec mon frangin. Et on apprend que notre mère, elle est dans le coma. Elle est sur le point de mourir, et qu’on n’a pas d’argent  pour aller la voir parce qu’on ne peut pas prendre un billet d’avion. Et là, moi, je chiale. Mon frère également, il n’est pas bien. Et moi à ce moment-là bien précis, je me dis que : plus jamais revivre ça. Je vais me bouger. Et ma vie, elle n’a pas été facile. Ça n’a pas été un long fleuve tranquille. Mais à un certain moment, il faut arrêter de raconter des conneries. Il n’y a pas de noblesse à être pauvre. Il y a des gens pauvres qui sont extraordinaires, qui sont magnifiques, qui sont 10 000 fois mieux que des gens riches. Attention ! N’interprétez pas mal mes propos. Mais les gars qui disent : je préfère être pauvre, je dis que ce sont de gros abrutis. Parce que tu pourrais te bouger, et faire des choses de fous. Tu pourrais agir, tu pourrais créer des choses et après tu aides les gens. Et il y a toujours quelqu’un qui va donner une leçon morale. Oui, mais toi, comment tu as aidé ? Premièrement, ça ne te regarde pas ce que je fais. Et deuxièmement, ouvre tes yeux. 1800 vidéos sur YouTube gratuite, ces 1800 vidéos, il y a plein de gens qui ne sont pas mes étudiants, qui ne seront jamais mes étudiants. Mais le nombre de messages que je reçois de personnes qui me disent : Thami, tu m’as donné le déclic, Thami, tu as changé ma vie, Thami, grâce à toi : « waouh ». Les gens qui me voient dans la rue pour la première fois, ils me disent : punaise Thami, quand j’ai regardé tes vidéos, alors que je ne les connais pas, je les ai jamais vue de ma vie. Donc, je ne donne pas de leçons de morale. Je ne dis pas aux autres voilà, tu devrais… Pourquoi ? Parce que je ne suis pas parfait. Mais je n’ai jamais dit que j’étais Jésus, ou Mohammed, ou Moïse, ou un ange. Non, je suis un mec normal. Je suis un être humain. D’accord ? Avec mes forces, avec mes faiblesses. Parfois,  je fais des choses bien, parfois je fais des choses à chier. C’est comme ça, on n’est pas parfait. il faut l’accepter, ça fait partie de notre nature humaine. On essaie de s’améliorer. On tend vers l’amélioration permanente. Ce que disent les Japonais, le Kaizen. On s’améliore en permanence, on progresse en permanence. C’est un peu le but. On cherche à s’améliorer. Moi, j’estime que je n’ai pas arrêté de m’améliorer durant les dernières années. Et que l’argent fait partie des choses sur lesquelles effectivement on  peut travailler. Et après, à toi de voir.

Moi par exemple, mon combat aujourd’hui, ma mission, c’est de démocratiser la liberté financière. C’est de créer le programme le plus puissant qui soit sur la liberté financière. Pour aider des gens finalement à se libérer, à reprendre leur vie en main, à faire des choses incroyables. Bien évidemment, ce n’est pas un programme gratuit. Il y a 1800 videos gratuites. Mais c’est un programme de dingue. Et c’est un programme qui vaut beaucoup moins… c’est-à-dire : le prix de ce programme, c’est beaucoup moins que sa vraie valeur, que sa vraie valeur. Mais ce programme, il a changé des vies. Et il y en a des centaines de témoignages des personnes qui ont suivi ce programme. Et donc, indirectement, en gagnant de l’argent, en développant la TKL, j’apporte de la valeur, j’aide les gens. Et donc, le fait de dire : tu t’enrichis aux dépens des autres, ou tu t’enrichis de manière pas éthique ou… Non, moi des exemples pour moi, Bill Gates, Warren Buffett. Il y a des gens qui vont dire Warren Buffett, ce n’est pas un bon exemple, pour moi c’est un excellent exemple. Alors, bien sûr, le mec on va sortir, il a investi dans cette boîte, et cette boîte, elle a fait des saloperies. Moi, je ne pense pas que ce soit un mec malhonnête. Je ne le connais pas personnellement. J’aimerais bien le connaître. En tout cas, sa vie m’inspire. Ce qu’il a fait m’inspire. Et je pense qu’il a réalisé des choses incroyables.

Arrêtons l’hypocrisie

Maintenant, je ne suis pas son avocat. Mais je dis la chose suivante : quand tu grandis, quand tu te développes, tu vas faire des conneries. Mais Warren Buffett, il a probablement fait des conneries, Bill Gates a fait des conneries. Mais ces gars-là, ils avancent. C’est-à-dire que tu ne peux pas te développer sans faire de conneries, sans faire d’erreurs, sans avoir des échecs. Moi, j’en ai fait plein des conneries. Mais à un certain moment, il faut juste te dire : j’ai fait ces conneries, mais je vais essayer de ne pas les reproduire à l’avenir, je vais essayer de m’améliorer, je vais essayer d’être encore meilleur, encore plus fort, encore plus puissant. Vous voyez ce que je veux dire ? Donc les amis, quand quelqu’un vous dit : il n’y a pas de noblesse à être riche, tu dis : Tais-toi mon ami, tais-toi. Et je veux être riche. Je veux être riche, parce que je vais changer ma vie. Je veux avoir un impact positif autour de moi, je vais faire des choses de malade autour de moi. Ma vie, j’étais pauvre et impuissant. Impuissant au sens où : quand je dis impuissant, c’est-à-dire tu ne peux rien faire. Tu ne peux rien faire, c’est-à-dire, tu as un connard qui va te parler mal. Et tu dis oui monsieur. Oui tu es un connard ? Mais oui monsieur.  Tu n’a pas le droit. Tu ne peux rien lui dire. Est-ce que vous voyez ce que je veux dire ? J’ai bossé dans des boîtes, il y avait des abrutis quoi. Et les mecs, ils te disaient un truc, tu lui dis : oui. Après tu vois ? Tu dois gagner ta vie, tu dois avoir un salaire à la fin du mois, tu dois dépenser, tu dois payer tes charges. Il faut arrêter d’être hypocrite, de jouer aux hypocrites. Et beaucoup de gens parmi vous sont dans la même situation que moi. Tu bosses dans une boîte, il y a des gens que tu ne peux pas piffer. Mais tu composes avec elle. Parce que tu n’as pas le choix. Parce que tu dois payer tes charges à la fin du mois.

Libère toi financièrement.

Mais, si tu peux finalement te libérer financièrement, si tu peux assurer finalement tes arrières, tu as cette liberté, tu peux respirer. Tu peux dire : je n’ai plus à supporter ma situation. Je n’ai plus à supporter ces personnes, je reprends ma vie en main, je vis une vie de fou, je réalise mes rêves, je réalise mes passions, je fais des choses de dingue. Personne ne pourra t’empêcher de le faire. Ça se passe là, comment tu te conditionnes ? Comment tu te parles ? Qu’est-ce que tu te racontes au quotidien ? Et si tu racontes des conneries, tu auras des résultats de merde. Si tu te racontes des bonnes choses, des choses positives, tu reconditionnes ton cerveau, tu feras des choses de dingue. Je veux créer la meilleure expérience qui soit dans le monde de la liberté financière. Mon ambition, c’est créer le meilleur programme qui soit dans le monde de la liberté financière. Oui, ça a un prix, oui il faudra investir. Mais c’est normal, tu veux Harvard ? Harvard, il y a des frais d’éducation, il y a des frais de scolarité, il y a des profs, il y a des moyens, il y a des locaux, etc… Et nous, on veut que TKL LFA soit le Harvard, le Wharton, le HEC de la liberté financière. C’est-à-dire le meilleur cursus au monde, dans le domaine de la liberté financière. Il y a certaines personnes qui vont me dire : waouh ! Tu exagères. Je n’exagère pas, c’est mon ambition, c’est ma vision. Peut-être que je vais me planter. Vous avez vu un peu mes étudiants, vous avez vu les témoignages etc… Mais peut-être que je vais me planter. Mais je suis un énorme bosseur. Le mec que vous avez en face de vous, il n’arrête pas, c’est une machine à travailler. Tu ne peux pas faire tout ça si derrière tu es un paresseux, si derrière, tu ne glandes rien, si derrière tu parles, mais tu n’agis pas. Moi, je parle, mais derrière, j’exécute. Je ne suis pas là en train de vous parler…parce que ça me fait plaisir de vous parler, même si ça me fait super plaisir de vous parler. Mais je vous parle, parce que je sais que ce que je dis, je l’exécute. Quand j’avais lancé TKL LFA, je l’ai dit publiquement, j’ai dit : je vais lancer le meilleur programme dans le monde de la liberté financière ». Et effectivement, mes étudiants, qui avaient suivi plein d’autre programmes. Ils étaient sur le derrière, parce qu’ils se sont dit : ce n’est pas possible, ce n’est pas possible. Je n’y croyais pas, je pensais que Thami, il exagérait, et quand j’ai vu le programme bon tout ça c’était TKL LFA 1.0. Là maintenant on est 3.0 ou 4.0, vous allez voir le truc. Be ready.

D’ailleurs, je pense que je vais vous préparer une conférence de malade mental le dimanche. Je pense que vous allez kiffer comme pas possible cette conférence. je vous kiffe les amis, toujours agir ! agir ! agir ! N’oubliez pas de liker et de partager cette vidéo. Et encore une fois, le mot de la fin les amis : la vie elle est courte, la vie elle est courte. On peut la gâcher avec des croyances pourries, qui vont nous pourrir la vie. Le fait de dire : le riche, il est riche parce que c’est un méchant, parce que c’est un vilain, ce n’est pas noble d’être riche… c’est une énorme connerie. Ce n’est pas noble d’être dans  le chômage. J’étais au chômage, ce n’est pas noble d’être au RSA, j’étais au RSA. Tu te sens comme une merde, tu te sens comme un looser, tu te sens comme un moins que rien. Je suis désolé, je suis désolé, moi je me sentais comme un moins que rien. J’avais bossé, j’avais fait des études, j’ai envoyé des centaines de CV, j’avais zéro réponse. J’ai eu la chance de réussir l’agrégation dans des conditions de fou. Parce que deux semaines avant j’étais devant la magistrate, mon ex-femme, qui m’a fait une crise en plein tribunal, et moi j’étais là, je me disais qu’est-ce que je fais ? Dans quel bordel je me suis mis ? Et je ne pensais pas réussir l’agrégation, parce que psychologiquement, j’étais complètement out. Et vous imaginez ? Je divorce, et juste après je réussis l’un des concours les plus durs de France.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’agrégation, c’est comme les jeux olympiques dans le sport. En France, ce qui se fait de mieux en terme de concours, il y a  l’ENA et l’agrégation. Et l’agrégation, tu vois HEC ? Tu vois polytechnique ? Tu vois  centrale Paris, il y a des gens qui ont fait ces écoles et qui ensuite passent l’agrégation. Donc, c’est le niveau au-dessus, c’est vraiment l’élite de l’élite. C’est les gens qui enseignent dans les classes préparatoires. Donc, les classes préparatoires aux grandes écoles, c’est le nec plus ultra, les mecs qui enseignent, c’est finalement cette élite, parce que les gens qui vont dans les classes préparatoires, ce sont les meilleurs. Ce sont ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats au Bac. Les gens qui enseignent les étudiants en classes préparatoires sont agrégés. C’est l’élite de l’élite, pour réussir l’agrégation alors que tu es en train de divorcer, et que ça ne se passe pas bien, et que tu es au RSA, et que tu as 0 sur ton compte bancaire. Et que tu sais que si tu ne réussis pas ce putain de concours, tu es à la rue, il fallait avoir un mental de fou, il fallait avoir un mental de fou. Et je l’ai réussi ce putain de concours, désolé d’être vulgaire. Ce putain de concours, et puis voilà c’est la vie, c’est derrière. Mais j’allais être très mal si je ne réussissais pas. Donc il n’y a pas de noblesse à être pauvre, d’accord ? Et si tu es pauvre aujourd’hui, ne me dit pas : Thami, oui mais Thami ce n’est pas sympa, moi je suis pauvre, je l’étais également, mais ça ne veut pas dire que tu vas rester pauvre, ça ne veut pas dire que tu vas souffrir toute ta vie, ça ne veut pas dire que tu vas subir toute ta vie, à un certain moment, réveille-toi, reprends-toi en main. Et dis-toi que toi aussi, tu peux vivre une vie de fou. Je vous laisse parce que sinon je vais m’énerver là, je vais m’énerver ! likez, partagez cette article, je vous dis à bientôt.

Quand on voit quelqu’un comme Jordan Belfort dans le loup de Wall Street. On se dit que tous les riches sont des escrocs… 🤬 Ils profitent sans scrupules du système tout en exploitant de la misère des autres ! 🤔 Fausse croyance ou réalité ? Donne-moi ton avis en commentaires.

À LIRE AUSSI :  Vidéo Challenge des analystes au Salon de l'analyse technique 2013

📙 Rejoignez-moi sur Telegram : https://t.me/thamikabbaj

📙Téléchargez l’audio du Best Seller AGIR : https://thami.net/agir-audio

📕Suivre la MasterClass TKL Invest : https://thami.net/invest

 

=================================

TKL ACADEMY – ECOLE D’EXCELLENCE

=================================

 

Démocratiser la Liberté Financière – #DLLF #AGIR

A travers TKL LFA, mon objectif est de vous aider à disposer de tous les outils pour changer radicalement de vie et devenir libre financièrement.

🌟🌟🌟🌟🌟 https://fr.trustpilot.com/review/tham…

========================

A PROPOS DE THAMI KABBAJ

========================

https://thami.net/mon-histoire

Thami Kabbaj – Le Blog : https://www.thamikabbaj.com

==============

SUIVEZ-NOUS

==============

Instagram : https://www.instagram.com/thamikabbaj

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/thamikabbaj

Facebook : https://www.facebook.com/thamikabbajo…

Twitter : https://twitter.com/TKLTrading

🔥 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne youtube pour ne pas rater les prochaines vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCUfX…

Share This