Rejoignez plus de 280 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

Quelques règles d’or en swing trading

Dans cet article, je reviens sur quelques règles essentielles en Swing Trading.

  1. Eviter le risque de gap : le swing trader ne devra pas tout miser sur une position et opter pour une certaine diversification de ses placements. Idéalement, il ne faudra pas risquer plus de 10 % de son capital sur une seule position. En effet, si le titre venait à perdre même 30 %, cela ne représenterait que 3 % de son capital total. Une telle perte reste gérable. Il m’est arrivé de croiser des personnes qui se sont adonnées au trading avec des effets de levier délirants. Un trader avait même quitté son emploi d’informaticien et avait misé toute son épargne en Bourse. Il avait investi avec un effet de levier de 5 sur une seule valeur. Il a suffi que le titre perde 20 % pour qu’il assiste impuissant à une perte intégrale de son capital. Cet exemple révèle le danger de l’effet de levier surtout en swing trading.
  2. La diversification va de pair avec la gestion des risques. Le swing trader soigne son timing car il a conscience de l’importance de bien rentrer dans un titre. En effet, cela lui permet de prendre un risque limité et dans le même temps de jouer un mouvement impulsif dans toute son amplitude.
  3. Bien choisir l’horizon de temps sur lequel on va investir : en swing trading, il est tout à fait possible d’investir sur des périodes allant de deux jours à plusieurs mois. Néanmoins, il s’agit de deux styles différents et le trader devra se spécialiser. En effet, une erreur fatale consiste à acheter un titre dans l’optique de le revendre à court terme puis de le conserver si le marché évolue défavorablement. Le trader transforme une opération à court terme en un investissement, ce qui n’est certainement pas une bonne chose à faire.
  4. Recourir à un système de trading automatisé : les nouvelles technologies ont largement facilité la tâche du swing trader en lui donnant la possibilité de développer un système de trading automatisé. Pour rappel, un système de trading constitue un ensemble de règles solides qui permettent de détecter les meilleures opportunités. Ce système précise également la manière dont le trader ouvrira une position (quels sont les critères les plus pertinents), le placement idéal du « stop » ainsi que la gestion de la position (« stop suiveur » et prise de bénéfices). Le trader à tout intérêt à utiliser les outils à sa disposition pour optimiser sa prise de décision. La décision optimale peut être fortement améliorée en confiant à son logiciel de trading la tâche de repérer les meilleures configurations.

À LIRE AUSSI :  4 livres pour cartonner financièrement
Share This