Napoleon Hill : Réfléchissez et devenez riche, Chapitre 2

Napoleon Hill : «  Réfléchissez et devenez riche »

Chapitre 2 : Première étape vers le succès : le désir.

 

Lorsque Barnes vint rencontrer Edison pour la première fois, il n’avait pas un simple espoir ou un souhait mais un désir ardent de devenir le collaborateur de ce dernier. Ce désir était tellement puissant qu’il conduisit Barnes à ne pas ménager ses efforts et à saisir les opportunités. Il finit par se concrétiser quelques années plus tard car Barnes l’avait voulu de tout son corps et de toute son âme. De cette manière, il atteint le but qu’il s’était choisi. Pour cela, il ne se ménagea aucune porte de sortie si ce n’est celle de devenir l’associé d’Edison. 

Hill continue en citant l’exemple de ce chef de guerre qui ayant navigué jusqu’aux terres de l’ennemi, fit, en arrivant, brûler ses vaisseaux, se coupant ainsi de toute retraite et annonçant à ses hommes que maintenant, la seule alternative pour rester en vie, était de triompher. Ce chef de guerre, en coupant les portes de sortie, exacerba le désir de vivre de ses hommes, ce qui leur permit de triompher d’un ennemi pourtant plus nombreux et se battant sur ses terres.

Il ne suffit pas de souhaiter être riche pour le devenir mais il faut le désirer jusqu’à l’obsession, bâtir dans ce but un plan précis et s’y tenir avec persévérance.
Familier n’est-ce pas! Pour devenir trader, Thami précise, de son côté, qu’il faut avoir un désir fort de le devenir couplé à la passion, se bâtir une vision avec des objectifs précis divisés en sous-objectifs et s’y tenir avec persévérance. La vision est aussi un concept important dans la philosophie du succès de Napoleon Hill.
Il donne 6 conseils pour transformer son désir de richesse en réalité :
  1. Fixer le montant exact de la somme que l’on désire (et non un objectif vague) ;
  2. Savoir exactement ce que l’on donnera en échange de l’argent que l’on désire, car on n’a rien sans rien ;
  3. Fixer avec précision la date à laquelle on veut être en possession de cet argent ;
  4. Etablir un plan qui nous aidera à transformer notre désir et commencer immédiatement à l’appliquer ;
  5. Ecrire clairement sur un papier les premiers points ;
  6. Lire chaque jour les objectifs à voix haute au moins deux fois par jour en se réveillant et en s’endormant. A cette occasion, il faut voir, sentir et croire en la possession de cet argent.
Ces instructions firent d’Andrew Carnegie, un petit ouvrier dans une aciérie, un milliardaire et de l’autodidacte Edison, un des plus grands inventeurs au monde.On ne peut gagner beaucoup d’argent si on ne le désire pas ardemment et si on n’y crois pas au fond de soi. Les vrais hommes riches sont ceux qui ont pu transformer leur pensée en usines, gratte-ciel, automobiles et autres choses grâce à un désir puissant et la foi en ce qu’ils faisaient.
 
Il ne faut surtout pas se soucier des découragements et des moqueries des autres, ni de ce qu’ils diront si vous échouez. N’oubliez pas que Thomas Edison a échoué plus de 10 000 fois avant d’arriver à inventer la lampe électrique. De même, lorsque Marconi annonça qu’il avait découvert un moyen d’envoyer des messages à travers l’atmosphère et sans fils, ses proches l’obligèrent à se soumettre à un examen psychiatrique….Il faut le désir ardent d’imposer son idée en dépit des autres.
Il faut surmonter les difficultés et les échecs en pensant à ce que d’autres ont vécu :
  • Beethoven et sa surdité
  • Helen Keller qui était à la fois aveugle, sourde et muette
  • Charles Dickens qui sortait d’une peine de cœur et avait un boulot minable lorsqu’il écrivit David Copperfield.
  • Le propre fils de Napoleon Hill, né sans oreilles et presque sourd, qui réussit néanmoins à faire des études normales, développa son caractère et finit par décrocher un poste intéressant chez un fabricant d’appareils auditifs .
CONCLUSIONS :Lorsque le désir vous pousse à conjuguer tous vos efforts vers la victoire, ne vous ménagez aucune retraite et la victoire sera vôtre.Souvent, c’est en partant d’une défaite, que le désir bâtit une victoire.Le désir est une force très puissante qui nous aide par le truchement d’une chimie mentale étrange mais naturelle à concrétiser nos pensées et nos rêves. Sans désir ardent, il sera beaucoup plus difficile de mener à terme un projet
A suivre….
Prochain article : « Deuxième étape vers le succès: La foi« 
 
Olivier G.

A propos Thami Kabbaj

Regarder également

Je teste pour vous la #Ferrari 458 spider en live !

Je teste pour vous la #Ferrari458spider en live… comme promis #Ferrari Bonjour les amis ! …

Un seul Commentaire

  1. Merci pour la suite cher Olivier , juste si vous permettez ,
    le chef de guerre qui a bruler ces vaisseaux est tarik ibn Zayed
    ps : même Napoléon Hill n’a pas mentionne son nom de la ouvrage

    merciiii encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez immédiatement

le Guide Ultime pour Vivre du Trading

Ce que vous devez absolument savoir avant de prendre votre premier trade

Merci pour votre inscription à notre Newsletter !