Rejoignez plus de 140 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

Pour répondre à cette question, je me suis basé sur une phrase énorme de Gordon Gekko dans le film Wall Street :

« The richest one percent of this country owns half our country’s wealth, five trillion dollars. One third of that comes from hard work, two thirds comes from inheritance, interest on interest accumulating to widows and idiot sons and what I do, stock and real estate speculation. It’s bullshit. You got ninety percent of the American public out there with little or no net worth. I create nothing. I own. We make the rules, pal. »

Gordon Gekko est devenu une véritable légende Wall Street. Beaucoup de personnes ont voulu lui ressembler.

1/ Le monde n’est pas juste et ne l’a jamais été.

Bien évidemment, nous avons aujourd’hui beaucoup plus d’avantages et de chances de vivre à cette époque. Esclavage, colonisation, système feodal… Le monde est plus ouvert. La pauvreté a diminué, il y a plus d’opportunités et il y a moins le problème de classe etc. N’oubliez pas la période de l’esclavage des seigneurs…

2/ Les castes et les classes existent encore.

Un gosse de riche aura beaucoup plus de chances de réussir qu’un gosse de pauvres. Si vos parents ont fait des études vous êtes plus de chances d’intégrer une grande école que si vos parents sont analphabètes.

3/ Faut-il compter sur l’état ?

Oui et non. Vivre dans un pays riche et développé est une véritable chance mais compter sur l’état est une erreur.
Le monde évolue à la vitesse grand V… La donne va changer radicalement dans les prochaines années et l’emploi à vie est dépassé depuis longtemps.

4/ Faut-il être fataliste pour autant ?

Le fataliste est celui qui va perpétuer finalement le système des castes. Bien évidemment, réussir à s’en sortir n’est pas facile mais ce n’est pas impossible…

A très bientôt 

À LIRE AUSSI :  Point sur Trading Live par TK @ TKL EVENT
Share This