Comment les banquiers vous arnaquent ?

Je n’ai rien contre les banquiers, comme vous le savez j’adore les banquiers, j’ai beaucoup d’amis et même des personnes de ma famille qui sont banquiers. Mais en fait beaucoup de particuliers font confiance à leur banquier parce que justement ils n’y connaissent rien en finance, ni sur les marchés financiers.

Le problème c’est que c’est un mauvais raisonnement, c’est un mauvais réflexe. Beaucoup de banquiers sont souvent incompétents c’est à dire   qu’on va voir un banquier pour lui dire comment je peux placer mon argent ? Est-ce que c’est la meilleure manière de placer mon argent ? Et au final beaucoup de personnes perdent les économies de toute une vie ou alors ils placent dans des investissements qui ne leur rapportent rien.

Les mauvais conseils des banquiers

J’ai trouvé un article énorme sur les Échos, qui revient justement sur la gestion des frais dans le viseur des gendarmes des marchés. Ce que j’ai envie de dire c’est qu’il y a bien évidemment le mauvais conseil, c’est à dire un banquier qui vous dit : Tiens la bourse c’est génial ça ne peut que monter… Et il vous le dit ça juste avant la baisse.

Mais également le deuxième conseil qui consiste à les inciter à investir  sur certains marchés, pour moi cet article est tout simplement énorme parce qu’il va vous permettre de comprendre le danger de faire confiance à son banquier. On a ce que l’on appelle des rétrocommissions, c’est à dire qu’à chaque fois que vous êtes conseillé par un conseiller financier, celui-là va vous inciter à investir sur certains produits, pourquoi ? Parce qu’il va toucher des commissions. C’est important parce qu’il ne va jamais vous conseiller d’investir sur des supports qui lui rapportent moins d’argent. Donc il va toujours vous inciter à investir sur des produits qui lui rapportent de l’argent.

Les rétrocommissions dans le viseur du régulateur européen !

Les rétrocommissions et les réseaux intégrés sont dans le viseur du régulateur européen. C’est un enjeu immense pour le secteur alors que les particuliers paient régulièrement deux fois plus que les institutionnels en frais de gestion. “On est dans une phase où des banques ont du mal à gagner de l’argent en prêtant parce que les taux d’intérêt sont très bas et donc assez spontanément s’il ne gagne pas de l’argent en prêtant elle gagne de l’argent en gérant les comptes.”

Ici il s’agit d’un véritable scandale, pourquoi ? Parce que finalement c’est un système quasi mafieux.

On vous cache les choses, il y a tout d’abord cette notion de conflit d’intérêts :

Quand vous allez voir un conseiller, quand vous allez voir un banquier, il va vous orienter vers un produit, pourquoi ? Parce qu’il va quasiment toucher la moitié des frais de gestion.

Et donc les rétrocommissions représentent la moitié des frais de gestion et sont payées par le gérant au distributeur qui a commercialisé son fonds, c’est à dire la banque, le conseiller en gestion de patrimoine ou l’agent d’assurance. Et ça représente une véritable manne, c’est à dire que si les frais de gestion sont de 3%, la banque ou le conseiller va recevoir 1,5%. Alors vous allez me dire : ouais mais Thami ce n’est pas énorme.

Ce n’est pas énorme ça dépend sur quoi ?

Si c’est sur 100 000 euros voilà ça représente plus de 1 500 euros si c’est sur un million d’euros et bien ça représente 15 000 euros et attention ce sont souvent des commissions par an. Donc tu imagines tu as un patrimoine et tu payes 15 000 euros juste parce que tu as fait le mauvais choix.

Je recommande vivement les ETF

Les mesures mises en place par la directrice MIF2 principalement sur la transparence de ces rétrocessions devraient permettre de favoriser l’émergence de conseillers indépendants rémunérés uniquement par les honoraires. C’est à dire des personnes effectivement qui n’ont pas de conflits d’intérêts ce serait une excellente chose même si encore une fois c’est insuffisant. Les ETF délaissés alors ça c’est intéressant.

Moi je recommande vivement à mes étudiants les ETF pourquoi ?

Parce que premièrement les commissions sont bien plus faibles.

Et deuxièmement bien évidemment ça nous permet d’élaborer nous-mêmes nos propres stratégies.

On n’a pas besoin d’un banquier, d’un conseiller financier pour élaborer des stratégies. Il y a énormément travaux de recherche, il y a énormément de portefeuilles qui ont fait leurs preuves sur 40 ans qui marchent bien, qui fonctionnent bien et qui sont parfaits pour un particulier. Ça ne veut pas dire qu’on va gagner tout le temps mais clairement on va perdre beaucoup moins qu’en faisant confiance à son banquier ou à son conseiller financier et ses portefeuilles permettre de vous protéger dans les situations de crise. 

Le manque à gagner est énorme

Par exemple on voit qu’aucun distributeur n’a intérêt à mettre en avant des produits sans rétrocession. C’est à dire des produits sur lesquels ils ne gagnent pas de commission.

ING direct par exemple commercialise sous son nom un ETF sur le CAC 40 dont la gestion est déléguée à Lyxor. C’est à dire qu’ils ont un ETF qui est en leur nom mais qui est gérée par Lyxor qui est effectivement une boîte spécialisée dans la gestion d’ETF. Donc avec des rétrocessions de 1,08% et des frais globaux de 1,70% par an. Un ETF similaire directement commercialisé par Lyxor est facturé 0,25%.

C’est énorme ! Parce que si tu le fais directement tu vas payer 0,25% de commission. Par contre si tu achètes la même chose mais par le biais d’ING en l’occurrence cité par les échos tu vas payer 1,70 %. C’est-à-dire un différentiel de 1,45% juste parce que tu ne maîtrises pas l’investissement ou tu fais confiance à une institution.

Et encore une fois ces frais peuvent paraître anodins. Mais les ETF restent en grande majorité l’apanage des investisseurs institutionnels en Europe. Ça veut dire que ce sont essentiellement les investisseurs institutionnels qui vont utiliser des ETF. Alors c’est vrai qu’on tape sur les ETF aujourd’hui. Pourquoi les institutionnels à 90% investissent dans ces ETF ?. Et pourquoi seulement 10 % de particuliers investissent dans ces ETF ?

Il y a un manque de culture financière en France

On voit qu’en Europe, en France également il y a un manque de culture financière. Ces particuliers représentent 10% du marché mais ils vont indirectement acheter ces ETF en investissant auprès d’une banque, auprès d’un fonds, etc…Ca c’est la première chose. Ensuite aux Etats Unis ces ETF représentent la moitié des encours. Donc 50% aux US. Les américains ont une culture financière bien plus évoluée, élaborée tout ce que vous voulez … Vanguard c’est un géant, c’est comme Blackrock, c’est un géant de la gestion passive. C’est l’un des rares gérants à s’être prononcé en faveur d’une interdiction totale des rétro-commissions en Europe.On a besoin d’honnêteté et de morale et il faut que les grands patrons des grandes banques viennent s’expliquer devant le peuple.

L’immense majorité va payer des fortunes en commission

Ce que ça va vous coûter sur 10 000 euros, donc les rétro commissions si tu investis 10 000 euros, tu vas devoir payer 2 800 euros sur une période de 10 ans. C’est à dire 28% de ton investissement. Et encore une fois il y a différents chiffres mais là ce sont des chiffres de l’ESMA. Mais on parle même de 40 %.

Mais imagines si tu mets 100. 000 euros, ça veut dire que tu as payé 28 000€ de commissions. Si tu as 1 million d’euros, tu vas payer 280 000 euros de commission. Et rien que ça moi les personnes qui me disent oui mais Thami pourquoi se former etc…?

C’est à dire que beaucoup de personnes ne le savent pas qu’il y a 10% seulement qui ont recours à des ETF. Il y a 10% seulement qui vont payer des commissions faibles et l’immense majorité va payer des fortunes en commission. Et on le voit ça représente 28% et parfois même beaucoup plus et je ne parle pas encore une fois… On suppose que la personne a bien investi, elle a acheté au bon moment, elle a vendu au bon moment, elle a pris les bonnes décisions mais imaginons la personne elle fait tout à l’envers. C’est à dire que non seulement elle investit chez un intermédiaire qui lui facture des commissions prohibitives. Deuxièmement elle investit mal, elle n’a pas vraiment de stratégie etc…On ne se retrouvera pas avec 28%; on se retrouvera avec des pertes de 80 %.

Et la morale de l’histoire c’est encore une fois vous êtes votre meilleur conseiller financier

C’est quelque chose que je dis souvent à mes étudiants si tu vas voir un garagiste et que tu lui pose une question et que le garagiste te raconte n’importe quoi, si tu ne connais rien à la mécanique tu vas le croire pourquoi ? Parce que tu ne pige rien. Maintenant, beaucoup de mes étudiants ils me disent Thami j’ai été voir mon banquier, il m’a proposé tel produit. J’ai rigolé, pourquoi? Parce qu’ils ont une culture financière, parce qu’ils savent que ce que leurs banques leur propose c’est à côté de la plaque et c’est certainement pas dans le sens de leur liberté financière. Autant pour un garagiste ou tu vas voir, je ne sais pas moi, quelqu’un dans un domaine particulier. Tu vas lui faire confiance, ça va te coûter 200 euros de plus, 500 euros de plus, 1000 euros de plus. Mais pour quelqu’un qui investit à long terme c’est à dire trente ans, quarante ans, qui va investir pour sa retraite, on est bien d’accord que quand tu investis aujourd’hui tu n’investis plus parce que c’est sympa. Tu investis parce que tu mises le long terme. 

Aujourd’hui il ne faut plus compter sur sa retraite

 Il ne faut pas oublier également qu’on est dans une situation où la population va vieillir de plus en plus et la sécurité sociale aujourd’hui à un déficit qui est tout simplement explosif. Et donc le fait de compter sur sa retraite c’est une énorme erreur. Donc si en disant les commissions représentent 28% de ton investissement. Je ne vous dis pas ce que ça représente en 30 ans ni en 40 ans. Si par exemple je ne sais pas moi pendant toute ta vie tu épargne 1 millions d’euros, ou tu épargnes 500 mille euros, encore une fois je parle sur toute une vie. C’est à dire que si chaque année tu arrives à épargner 50 000 euros ou 20 000 euros ça dépend de ton salaire, ça dépend de ta situation etc… Et fait le calcul. Si tu gagnes bien ta vie et tu arrives à épargner à l’œil 20 millions ou alors 10 000 euros ou alors 5 000€.

On peut faire des stimulations rapides, 5 000 euros. Ça veut dire qu’en dix ans c’est 50 000   et en 30 ans c’est 150 000 euros. C’est bien ça si tu épargne ça par an, là ça représente environ 10 000 euros par an. Donc ça veut dire 300 k euros est ici 600 k € et bien évidemment là on est sur du 501,5 million d’euros. Mais c’est encore une fois ce que l’on voit  mais si tu arrives à épargner et à bien le placer ou même à bien le placer en bourse. Sachant qu’en moyenne… tu as du 8 à 10% par an de performance, 5 000 euros d’épargne par an, ou même voilà 3 000 euros, 5 000 euros d’épargne annuel ça peut représenter beaucoup d’argent, ça peut représenter des centaines de milliers d’Euros, voir des millions si tu investis bien. Tu n’es pas obligé d’épargner 50 000 euros par an etc… Mais si tu payes des commissions prohibitives tu risques de te retrouver avec quasiment rien alors que tu as fait des efforts, alors que tu as à épargner etc… D’où encore une fois l’importance de l’éducation financière.

.

 

Beaucoup de personnes font confiance à leur banquier ou à leur conseiller financier pour investir.?

Ils ignorent totalement que cela peut leur coûter des dizaines voire des centaines de milliers d’euros!

En matière d’investissement, l’ignorance peut coûter très cher ?

Je vous parle dans cette vidéo du scandale des rétro-commissions et de l’importance d’investir par soi-même ?

Excellente vidéo et n’hésitez pas à partager votre avis

? Rejoignez-moi sur Telegram : https://t.me/thamikabbaj

?Téléchargez l’audio du Best Seller AGIR : https://thami.net/agir-audio

?Suivre la MasterClass TKL Invest : https://thami.net/invest

=====================================================

À LIRE AUSSI :  Découvre l'incroyable prix de ma Panamera ?