Rejoignez plus de 180 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

La FDJ, on va dire que c’est du long terme donc, merci de me dire ce que vous vous pensez de la FDJ. Est-ce que vous pensez que finalement c’est un investissement à long terme ? C’est un investissement à court terme ? Est-ce que c’est risqué ? J’aimerais bien avoir votre avis. Alors, j’ai pas mal de choses à dire par rapport effectivement à ce sujet. Et c’est vrai que tout le monde me pose la question. Là ces derniers temps, c’est incroyable. Récemment, on a énormément d’articles sur la Française des jeux. Derniers mois, le compte à rebours est lancé pour la privatisation. Faut-il acheter des actions BFM ? la Française des jeux enclenche officiellement, etc… et on voit bien qu’effectivement, il y a énormément de news autour de la française des jeux.

Les courtiers, amis ou partenaires ?

Maintenant, pour moi, le plus important, c’est quoi ? C’est sur un plan historique. Et je reviens dessus sur un plan historique. Est-ce que ça vaut le coup d’acheter des actions introduites en bourse ? Est-ce que c’est un bon deal ? Et en fait quand on étudie plusieurs introductions en bourse dans le passé, on s’aperçoit souvent qu’il y a la chose suivante : tout d’abord il y a énormément de « com » . Donc, vous avez toutes les télés, il y a beaucoup de publicités, il y a beaucoup de courtiers qui vont vous inciter à acheter des actions. Pourquoi ? La question elle se pose : pourquoi ? Tout simplement, on parlait de « com », on parle de commissions. Ils sont tous intéressés à vous faire acheter des titres d’une introduction en bourse. Il y a énormément d’argent en jeu les amis. Donc, quand il y a énormément d’argent, le but c’est quoi ? C’est de vous montrer effectivement l’opportunité sous son meilleur jour. Et là en l’occurrence, les courtiers, ils vont vous dire : voilà c’est génial. Et pourquoi ? Parce que encore une fois, il va y avoir énormément de transactions. Il faut savoir un truc, c’est que le courtier n’est pas votre pote. Les courtiers ne sont pas vos amis. Ce sont nos partenaires. Moi je travaille avec des courtiers d’accord ? Donc ce sont nos partenaires, ce sont des partenaires de business. Quand tu es trader, quand tu es investisseur, tu es obligé de travailler avec des courtiers.

Maintenant l’intérêt du courtier ne va pas nécessairement dans ton sens. Je vais vous raconter une anecdote, quand j’ai démarré dans la finance, j’ai été invité à un cocktail. Il n’y avait que des courtiers d’accord ? Et j’ai parlé avec un courtier qui bossait pour une grosse banque française. Et je commençais à lui dire voilà : est-ce que tu donnes des conseils à tes clients ? Est-ce que tu leur expliques comment ça se passe etc… Parce que moi j’étais déjà fan d’analyse technique, d’analyse et de marché. Et vous savez ce qu’il m’a répondu ? Il m’a dit : tu sais, je m’en fiche que ça monte, que ça baisse. Je m’en fiche parce que je gagne de l’argent dans tous les cas. Et là, je me suis dit : waouh ! Et en fait, le gars, c’est comme le loup de wall street, ils en n’ont rien à faire que vous gagniez, ou que vous perdiez. Il dit : l’idée c’est que tu fasses gagner de l’argent aux clients. Il a : dit non, l’idée c’est que l’argent, on le mette dans nos poches. Et donc, il faut déjà partir de ce principe, c’est dire que tous les gars qui vous conseillent ou qui vous disent d’acheter, vérifier d’abord de qui il s’agit. Est-ce que les gars, ils ont un intérêt à ce que vous achetiez ? Est-ce qu’ils vont empocher les commissions ?

Les courtiers donnent réellement des conseils à ses clients ?

Et quand il s’agit de courtiers, il faut savoir que pour eux ça va représenter énormément d’argent. Parce que l’immense majorité des particuliers, ils vont se lancer tête baissée dans l’achat de la française des jeux. Est-ce que vous êtes d’accord ou pas avec moi ? Donc l’idée, elle est là. C’est qu’il ne faut pas regarder à court terme, il ne faut pas être cupide et il faut étudier l’histoire. D’accord ? C’est pour ça qu’effectivement je vous dis l’histoire, l’historique. Comment ça se passe généralement pour des introductions en bourse. Donc premièrement, il y a beaucoup de communication. Pourquoi ? Parce que ce qui dit communication dit commission, et commission, ça veut dire : beaucoup d’argent pour les intermédiaires boursiers. D’accord ? Ensuite, est-ce qu’une action introduite en bourse elle va nécessairement monter ? Quand tu étudies les actions sur du long terme. Qu’est-ce qu’on s’aperçoit ? On s’aperçoit que souvent soit elle monte légèrement et ensuite ça se casse la figure, soit elle se casse la figure de suite, soit elle monte et ensuite elle se casse la figure mais rarement encore une fois je peux me tromper, et c’est déjà arrivé qu’on ait eu des introductions en bourse qui montent directement. Mais durant les dernières années pour des introductions en bourse très connues ce qui s’est passé, c’est que souvent, l’action s’est cassé la figure. Est-ce que les amis, déjà, par rapport à ce que je viens de dire, qu’est-ce que vous en pensez ?

Déjà quel est votre point de vue par rapport à ça ? Je pense que c’est un bon investissement. Mais, il faut attendre le bon moment avant d’investir pour que le marché arrête d’être relaté. Excellent ! Donc sur un plan historique, on est bien d’accord que moi il n’y a pas suffisamment d’éléments qui m’incitent à recommander à l’achat une introduction en bourse. Et je vais vous le prouver rapidement. Donc, tout d’abord, on va revenir sur l’introduction en bourse d’Alibaba. Donc Alibaba, c’est une entreprise qui est très très connue, et on va aller sur un graphique mensuel. Regardez ce qui s’est passé, c’est super-intéressant on a eu une hausse pendant les deux premiers mois. Et ensuite, on est passé de 128 à 58, c’est-à-dire que cette valeur a perdu moins 50%. Elle est repartie à la hausse par la suite, mais on est bien d’accord qu’au départ, on a eu une forte baisse. Donc ça c’est Alibaba. Premier exemple, je pense que c’est extrêmement intéressante.

 

À LIRE AUSSI :  ITW Fergan : C'est formidable d'être à la TKL à Dubai !

 

Deuxième exemple, on va revenir sur le cas de Uber. Uber, s’était introduit en bourse il n’y a pas longtemps. Et regardez ce qui s’est passé avec Uber, donc attendez deux secondes, donc ici, l’introduction en bourse, elle s’est faite aux alentours des 42, d’accord on a eu une hausse sur les 47, et ça a baissé sur les 28,80, et aujourd’hui on vaut 33,31. Donc, on voit bien effectivement qu’on est dans une situation extrêmement intéressante sur Uber également le même cas de figure, petite hausse et ensuite, ça dégringole. Et encore une fois, beaucoup de communication, beaucoup de volume, beaucoup de particuliers qui achètent par là. D’ailleurs on va mettre effectivement des indicateurs de volumes. Pourquoi ? Parce que comme je vous l’ai dit précédemment, il y a beaucoup de gens effectivement qui se précipitent à l’achat. Regardez les volumes. On a des volumes records durant les deux premières semaines. Et le gros des particuliers achète ici. Et ensuite, dégringolade et beaucoup de gens se font avoir. Donc, on voit encore une fois un deuxième cas de figure, Uber, la même situation.

Personne n’a cru en Facebook …?

On va étudier le cas Facebook puisque c’était également une introduction en bourse. Donc Facebook, quand on démarre, regardez, Facebook dès le départ se casse la figure. Dès le départ, on est aux alentours des 44,50 durant l’introduction en bourse, et ensuite ça baisse à 18,70. Et beaucoup de gens à l’époque ne croyaient pas dans Facebook. Facebook par la suite à bien évidemment bien reprit, mais on voit bien que la personne qui est rentrée sur Facebook au plus mauvais moment… elle a un peu les boules puisque la valeur finalement s’effondre, elle passe de 50 à 20 c’est-à-dire, elle perd plus de deux fois sa valeur rapidement. Je pense que ça peut être intéressant, on va mettre la même chose, on va mettre les volumes, l’indicateur de volume parce que ça va vous permettre de voir finalement l’euphorie. Et vous allez voir le même phénomène sur Facebook. Donc, regardez les volumes durant l’introduction. Vous voyez les volumes durant l’introduction en bourse, ils sont au top. Ensuite, là vous avez les volumes qui explosent, et on peut parler d’un vent de panique. Beaucoup de gens qui paniquent par là, et ensuite effectivement, ça repart à la hausse, on a peut-être des bonnes nouvelles, mais vous voyez toujours que beaucoup de gens se font pigeonner durant des introductions en bourse.

Et enfin dernier point, Ferrari. Le même cas de figure sur Ferrari c’est vraiment intéressant. Regardez Ferrari, l’introduction en bourse, elle s’est faite au niveau des 60,49  on fait un plus bas à 31,60, c’est-à-dire qu’on a du -50%. Qu’est-ce qui est intéressant pour nous ? Encore une fois, on voit le même phénomène et je vais bien évidemment essayer de voir les indicateurs je pense que ça peut effectivement être intéressant. On ajoute les volumes et on va mettre RACE. Voilà regardez les volumes de ferrari durant l’introduction, et on a la même chose qu’avec Facebook, c’est super marrant on a vraiment le même phénomène qu’avec Facebook. Regardez les volumes explosifs, et tout le monde, je me souviens à l’époque, est-ce que vous vous en souvenez ? Tout le monde, tous les courtiers vous disaient, il faut acheter Ferrari, il faut acheter, et vous voyez le nombre de particuliers qui se sont fait pigeonner, et ce qui est intéressant, c’est toujours la même chose. Les volumes qui sont au top sur les sommets et les volumes qui sont au top tout en bas c’est-à-dire les particuliers qui achètent et les particuliers qui vendent, et à chaque fois, les particuliers se font pigeonner. Et là, c’est pour moi un exemple qui est extrêmement intéressant. Pourquoi ? Par ce que vous voyez les volumes ? Et pour moi, cet exemple, c’est vraiment un cas d’école. Vous voyez les volumes qui explosent ? Qui explosent littéralement, là, d’accord ? À l’ouverture, et qui explose sur les plus bas, c’est véritablement un cas d’école. Et donc, comme vous faites partis de la communauté des gens qui agissent. Comme vous faites partis des gens qui suivent ma chaîne Youtube, je pense que vous avez compris. La Française des jeux, peut-être que ça va exploser parce que RACE, finalement ça a bien tenu, également Facebook etc…

À LIRE AUSSI :  Les experts financiers sont-ils malhonnêtes ?

Investir aujourd’hui ou attendre ?

Maintenant c’est un arbitrage qu’il faut faire. Soit vous vous dites: ok j’investi aujourd’hui, je m’en fiche que ça perde 50%, et je peux attendre, soit vous vous dites ok j’attends, j’attends que ça se casse la figure. Et quand par exemple, on a des volumes qui explosent à la hausse comme là, d’accord ? On peut à nouveau s’intéresser à cette action. Qu’est-ce que vous en pensez ? Alors, je ne prends pas parce que l’État garde toujours beaucoup de parts. Ok ! Et ils vont donc je pense garder un droit de gestion, effectivement. Et l’État est un mauvais gestionnaire, le marché limité, le business de marché en France. Je vais dire un truc, là c’est une explication sur un plan fondamental. Une excellente explication. Mais moi tu as bien vu que je me suis basé sur l’histoire. Par exemple Facebook, les fondamentaux était excellent. Ce n’est pas une boîte qui est gérée par l’État. Et pourtant elle s’est effondrée. RACE idem, Ferrari, ça s’est cassé la figure, et ensuite c’est monté, Uber, pour le moment, ça se casse la figure. Est-ce que ça va monter ? On n’en sait rien, mais pour le moment, ça se casse la figure. Alibaba, on a eu le même phénomène, donc ce qui est intéressant, c’est cette répétition, c’est cette récurrence. A chaque fois qu’il y a une introduction en bourse. Premièrement, tu as énormément de communication. Deuxièmement, tu as beaucoup de gens qui rêvent, qui se disent : ça va exploser à la hausse. Troisièmement, beaucoup de gens effectivement qui sont piégés sur les plus hauts et ensuite, souvent, on a une baisse de 30 % 50 %,

Est-ce que ça va être la même chose pour la Française des jeux ? Je n’en sais rien, je ne suis pas madame Irma. Tout ce que je sais, c’est sur un plan historique voilà ce que ça me donne. Après vous faites ce que vous voulez. Quel délai à attendre après une entrée en bourse ? Moi, pour moi, je pense qu’effectivement il faut attendre. C’est-à-dire l’idée elle est là. C’est comment va réagir le titre ? Ne pas être cupide, ne pas se précipiter. Soit tu y vas, mais tu assumes, moi je n’y vais pas. Perso, moi ça ne m’intéresse pas, mais pour des raisons que je viens d’évoquer. Et parce que je sais que derrière, ce sont souvent des particuliers qui ne comprennent rien à la bourse qui vont se faire rincer. Il y a des gens qui m’ont écrit, et qui m’ont dit Thami, c’est la première fois que je vais investir en bourse. Et je ne sais pas, parce que… Voilà… moi ça me gêne un peu, à cause de l’état… Mais, c’est souvent des gens qui vont investir pour la première fois en bourse. Vous voyez ce que je veux dire?  Et souvent, ils vont se faire rincer parce qu’ils ne comprennent rien à la bourse.

La pire chose à faire, c’est de faire confiance à un banquier !?

Et donc là, puisque vous me suivez, je suppose que vous avez quand même un peu de recul. D’accord ? vous avez un peu d’un certain savoir-faire, et ça c’est déjà une excellente chose. Vous faites partis d’une minorité les amis. Parce que, ok ma chaîne Youtube, on a 700 000 vues par mois. Mais ok on n’a pas des millions et des millions qui nous regardent, donc des millions et des millions vont perdre. Soyez extrêmement prudents. Ensuite, pourquoi les institutionnels achètent les IPO en vue de cette statistique. C’est très intéressant ce que tu dis Mickey. Premièrement les institutionnels, ils ont également des intérêts. Deuxièmement les institutionnels, ils sont aussi bêtes que le grand public. Désolé d’être cash, Désolé d’être cash, ce que je viens de vous dire, il ne le regardent même pas. Ils sont également cupides. Ce qu’il faut savoir, c’est que les institutionnels ne sont pas plus intelligents qu’un particulier lambda. Tu veux la preuve ? Je vais te la donner : en 2000, mars 2000, tu sais combien d’analystes financiers étaient acheteurs sur le Nasdaq ? Sur la bourse américaine ? Est-ce que vous pouvez me dire combien en pourcentage d’analystes financiers de Wall Street. C’est-à-dire, des gens diplômés de Wharton, d’Harvard, payés des centaines de milliers de dollars des millions. Combien en pourcentage d’analystes financiers étaient acheteurs en mars 2000 ? Vous pouvez me dire combien ? À part ceux qui ont lu mon bouquin, vous le savez déjà. Combien en pourcentage d’analystes financiers… donc qui recommande des institutionnels, on est bien d’accord ? Combien d’analystes financiers étaient acheteurs sur le Nasdaq ? Est-ce que vous pouvez me dire, 60 % ? non plus, est-ce que vous pouvez me dire ? 90 % plus, 80% plus, Combien d’analystes financiers étaient acheteurs ? plus de 95%. Vous voulez que je vous donne le chiffre ? 99 % !!! C’est-à-dire, tous les analystes financiers.

Il y en avait 1% qui disaient de rester à l’écart, 1%. George Soros, il a acheté en mars 2000. Les gros gérants, ils sont tombés dedans. Le seul mec qui a dit : moi je ne touche pas, c’est Warren Buffett. Il a dit : je ne comprends rien, je n’achète pas. Et tout le monde s’est foutu de sa gueule. Et tout le monde a dit Warren Buffett, c’est un naze. Et c’était le seul à avoir raison. D’accord ? Donc, vous voyez encore une fois le principe ? C’est, les marchés financiers, c’est un monde où il y a beaucoup de paillettes. On voit des gens super-intelligents, et on se dit waouh! Il est super-intelligent alors qu’il en sait plus que moi. il n’en sait pas plus que vous. C’est ça le comble, c’est la seule industrie où les mecs incompétents sont payés des fortunes. C’est la seule industrie au monde, des mecs, ils sont nuls, ils sont payés des fortunes. Pourquoi? C’est parce que effectivement ils ont le pouvoir de le faire. C’est la raison pour laquelle je vous dis : la pire chose à faire, c’est de faire confiance à un banquier, ou un gérant, et de dire, gère-moi mon argent, c’est la raison pour laquelle moi, j’insiste, et d’ailleurs je me permets de faire un petit peu de pub. Ça ne vous dérange pas les amis ? Je me fais un peu de pub. D’accord ? Mais, on a lancé un programme thami.net/invest , TKL invest. Pourquoi ce programme est un programme de malade ? Très simple, parce que dans ce programme, je vous permets d’être totalement autonome par rapport aux banquiers, par rapport aux analystes financiers, par rapport aux conseillers financiers. C’est-à-dire il y a une chose qui est claire, qui est simple, c’est qu’il ne faut pas dépendre des analystes financiers, des conseillers pour investir. Si vous dépendez d’eux vous êtes perdus et vous allez perdre.

À LIRE AUSSI :  Trading et vie de famille a Dubai

J’ai reçu énormément de questions ces dernières semaines sur l’introduction en bourse de la Française des jeux. 💶 « Faut-il acheter durant l’introduction ?» « Est-ce que la FDJ est l’action du siècle ?» « D’après toi le titre va exploser à la hausse ou dégringoler ? » « Est-il dangereux que l’État reste actionnaire ?».🤔 Alors je n’ai pas de boule de cristal 🔮et personne n’est capable de vous dire à quel prix sera l’action dans 5 ou 10 ans. Mais je vais avant tout revenir sur ma longue expérience sur les marchés financiers et vous dire ce que j’en pense concrètement.

Dans cet article de folie 🤩 je reviens sur plusieurs introductions historiques et je réponds à toutes vos questions sur l’introduction en bourse de la FDJ

📙 Rejoignez-moi sur Telegram : https://t.me/thamikabbaj

📙Téléchargez l’audio du Best Seller AGIR : https://thami.net/agir-audio

📕Suivre la MasterClass TKL Invest : https://thami.net/invest

 

=================================

TKL ACADEMY – ECOLE D’EXCELLENCE

=================================

 

Démocratiser la Liberté Financière – #DLLF #AGIR

A travers TKL LFA, mon objectif est de vous aider à disposer de tous les outils pour changer radicalement de vie et devenir libre financièrement.

🌟🌟🌟🌟🌟 https://fr.trustpilot.com/review/tham…

========================

A PROPOS DE THAMI KABBAJ

========================

https://thami.net/mon-histoire

Thami Kabbaj – Le Blog : https://www.thamikabbaj.com

==============

SUIVEZ-NOUS

==============

Instagram : https://www.instagram.com/thamikabbaj

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/thamikabbaj

Facebook : https://www.facebook.com/thamikabbajo…

Twitter : https://twitter.com/TKLTrading

🔥 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne youtube pour ne pas rater les prochaines vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCUfX…

Share This