La folie boursière

Plus on s’estime capable de gagner une opération financière, plus l’anticipation du plaisir est forte.

Les traders doivent gerer en permanence l’incertitude, qui est source de biais psychologiques, et notamment des biais émotionnels. C’est sans doute la principale avancée de la neuroeconomie la prise de decision n’est pas exclusivement rationnelle elle dépend de l’arbitrage entre raisonnement et émotions.
La folie boursière gxyHAKB6M8gxyEQiP4MchwCgejPIMchEIj zP8DuS ZH0aIY98AAAAASUVORK5CYII

A propos Thami Kabbaj

Regarder également

Combien de temps faut-il pour devenir un trader gagnant

On me pose souvent cette question : « Combien de temps faut-il pour réussir en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *