La Chine a-t-elle déjà mis KO l’empire américain ?

Le plan de relance massif de Biden ne va-t-il pas accélérer la chute de l’empire US et favoriser la position de leader de la chine ?

Partager Cet Article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp

Le plan de relance massif de Biden ne va-t-il pas accélérer la chute de l’empire US et favoriser la position de leader de la chine ? 

L’empire américain a-t-il déjà perdu contre la Chine ? 

1/ Comment expliquer la diplomatie agressive des états unis durant les derniers mois ? 

  • Un président extrêmement offensif encore plus que Trump au niveau international
  • Des relations musclées avec la chine
  • De graves sanctions à l’égard de Moscou… Biden a même accusé Poutine de Criminel !
  • Poutine lui a répondu bon rétablissement soit disant on a des infos sur ton état de santé et juste après les USA rétorquent violemment… 
  • C’est une guerre économique et qui peut même devenir une vraie guerre entre la première puissance militaire de la planète et la deuxième puissance militaire, la Russie…

2/ Pourquoi le deficit commercial est un mauvais signe ? 

  • Un précédent historique en France avec le pouvoir socialiste qui décide de pratiquer une politique de relance en 1982
  • Le gouvernement Mauroy met en place, dès mai 1981, une politique de relance keynésienne ==> relance de la demande pour in fine, créer davantage d’emploi. 

Le plan mis en place entre 1981 et 1982, pèse entre 1,35% et 1,70% du PIB et comporte :

  • Une hausse de 25 % des minimums sociaux, 
  • Une hausse de 8 % du SMIC, 
  • La mise en place de la 5e semaine de congés payés, 
  • La retraite à 60 ans,
  • 170 000 fonctionnaires ont également été embauchés, et de nombreuses firmes françaises se sont fait nationaliser.

Cette politique économique va être mise à mal par la contrainte extérieure : la France fait de la relance mais au même moment les autres grandes puissances économiques privilégient une politique de rigueur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Echanges_commerciaux_france.png

Conséquences : 3 grands déséquilibres macroéconomiques !

  1. L’inflation grimpe : 13,4% en 1981 et 11,8% en 1982 
  2. Le déficit public augmente à près de 140 milliards FF en 1982
  3. Enfin, balance commerciale fortement déficitaire : de 55 milliards FF en 1981 et 102,1 milliards FF en 1982

Pourquoi ?

  • La relance butte sur la « contrainte extérieure » avec un tiers du surcroît de consommation des ménages passe dans les importations. 
  • La politique économique de la France n’a pas permis de relancer l’emploi. Pire, elle a stimulé les exportations de l’Allemagne et du Japon… 
  • Résultats des courses : les importations explosent, le franc s’effondre…

3/ Le plan de 2000 milliards de Biden une énorme erreur ?

  • Le programme d’investissements adopté en mars 2021 représentera environ 27 % du PIB américain. Du JAMAIS VU !
  • Ce plan avait comme objectif de relancer l’économie US, mais fallait-il mettre autant d’argent sur la table aussi vite ? 
  • Hausse des salaires ➔ hausse de la demande ➔ hausse de l’offre pour y répondre. 
  • Mais si l’offre ne suit pas il faudra bien acheter ailleurs… 

Les états unis perdent du terrain face à la Chine 

  • Le déficit commercial avec le reste du monde s’est creusé pour atteindre 74,4 milliards de dollars. 
  • C’est le niveau le plus élevé jamais atteint depuis janvier 1992 (limites des séries de données).
  • Il représente une augmentation de 57,6 % par rapport à la même période de l’année précédente et est supérieur aux 70,5 milliards de dollars enregistrés en février.
  • Le déséquilibre commercial avec la Chine a augmenté de plus de 22 % pour atteindre 36,9 milliards de dollars.

Les entreprises américaines peuvent- elles suivre et répondre à la demande rapidement ?

La réponse est non… 

  • Le déficit commercial des USA qui repart à la hausse
  • Mais surtout cela renforce la Chine qui est le plus grand gagnant de cette politique de relance
  • La seule différence : les États-Unis ont toujours le dollar et de fortes alliances 

4/ Une hausse de la dépendance à l’égard de la Chine 

  • Le plan américain se heurte à un grand obstacle : Pékin a eu accès à toutes les matières premières en premier.
L’indice Bloomberg 
Le cuivre pulvérise L’indice des Matières Premières

Des besoins énormes en matières premières :

  • L’Amérique a besoin d’acier, de ciment pour les routes et les ponts, de cobalt, de lithium et de terres rares pour les batteries. Mais surtout, elle a besoin de beaucoup de cuivre. 
  • Le cuivre entrera dans la fabrication des véhicules électriques que le président Biden a dit qu’il achèterait pour la flotte du gouvernement, dans les stations de recharge pour les alimenter et dans les câbles reliant les nouvelles éoliennes et les parcs solaires au réseau. 
  • Mais Washington a un temps de retard sur Pékin.

Une stratégie agressive de la Chine sur les matières premières  

  • La Chine a été le premier pays touché par le coronavirus, mais aussi le premier à s’en remettre.
  • Durant le confinement de la planète, la Chine a profité de la chute du prix des matières premières pour en acheter massivement. 
  • Les fabricants, les négociants et même le gouvernement chinois ont acheté massivement sur les marchés mondiaux des matières premières.
  • Ils ont compris que c’était une opportunité unique pour constituer les réserves stratégiques nécessaires à leurs projets.

Des achats massifs et stratégiques de la part de la Chine 

  • La Chine a importé 6,7 millions de tonnes de cuivre brut l’année dernière, soit un tiers de plus que l’année précédente et 1,4 million de tonnes de plus que le précédent record annuel. (L’augmentation sur une année équivaut à la consommation annuelle totale de cuivre des États-Unis). 
  • Certains experts affirment que le puissant et secret State Reserve Bureau de la Chine a acheté entre 300 000 et 500 000 tonnes de cuivre pendant la chute des prix.
  • On parle de plus en plus d’un nouveau “supercycle” des matières premières – une période où les prix sont supérieurs à la tendance en raison d’un changement structurel de la demande, comparable au boom chinois des années 2000 ou à la période de croissance mondiale qui a suivi la Seconde Guerre mondiale.

La chine, Le plus grand trader au monde 

  • Depuis deux décennies, l’État chinois investit des sommes considérables dans les infrastructures, à tel point que le pays représente désormais environ la moitié de la demande mondiale de nombreux métaux. 
  • Cela lui a aussi permis de faire preuve de plus de lucidité dans ses achats de matières premières.
  • Des entités chinoises, dont un grand nombre appartiennent à l’État, ont acheté des exploitations minières partout, de la République démocratique du Congo et du Pérou à l’Indonésie et à l’Australie. 

Une position dominante sur les matières premières d’avenir 

  • En ce qui concerne les matières premières de demain, la Chine a également une longueur d’avance. Elle est de loin le premier producteur mondial de terres rares, indispensables à toutes sortes d’applications de haute technologie. 
  • Elle domine le traitement des matières premières nécessaires à la fabrication des batteries lithium-ion – lithium, cobalt, nickel et graphite – qui sont les éléments constitutifs de la révolution des véhicules électriques.
  • Alors que seulement 23 % des matières premières des batteries dans le monde sont extraites en Chine, 80 % de leur traitement intermédiaire a lieu en Chine.

Sources :

Le monde : Le plan Mauroy, ou la relance ratée de 1981

Banque de France : L’économie française soumise à la contrainte extérieure

Les Echos : Etats-Unis : la relance creuse le déficit commercial à un niveau historique

Bloomberg : China’s Commodities Binge Makes America’s Future More Expensive

Bloomberg : China Hits U.S., Canada With Sanctions in Xinjiang Fallout

Wall Street Journal : What the U.S. Can Learn From China’s Infatuation With Infrastructure

Geo.fr : Les terres rares, qu’est-ce que c’est ?

Je t'offre mon livre Audio AGIR

Thami a un don rare pour enseigner aux autres comment créer leur propre succès financier.

JACK CANFIELD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *