La bourse s’effondre, est-ce le début de la fin ?

Share on facebook
Share on telegram
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on reddit

REJOINS LA TEAM AGIR

SI TU VEUX RECEVOIR MES CONSEILS TOUTES LES SEMAINES ABONNES-TOI À MA NEWSLETTER !

Krach Boursier imminent, la Fed vient-elle de signer la fin de la partie ?

On vient de vivre la pire baisse du Dow Jones avec une chute de plus de 500 points pour terminer sa pire semaine depuis octobre 2020… Les traders craignent le pire !

  • Pourquoi les obligations à long terme ont fortement progressé ?
  • Est-ce que cette baisse est le début d’un mouvement bien plus important ?

Source CNBC : Dow falls more than 500 points to close out its worst week since October

1) Pourquoi une baisse aussi forte ?

  • La FED a déclenché un énorme repositionnement sur les marchés financiers mondiaux… Un changement éventuel de la politique de la Fed rappelle que les conditions monétaires d’urgence et l’ère de l’argent facile vont cesser à terme.
  • Les 4 sorcières du trimestre au cours desquelles les options et les contrats à terme sur les indices et les actions expirent. Cet événement a sans doute contribué à une plus grande volatilité.
  • Le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré mercredi que les responsables ont discuté de la réduction des achats d’obligations et qu’ils commenceraient à un moment donné à ralentir les achats d’actifs.
  • Le président de la réserve fédérale de Saint-Louis, Jim Bullard, a déclaré à CNBC qu’il était tout à fait normal que la Fed se montre un peu “faucon” cette semaine et que la première hausse de taux de la banque centrale interviendrait probablement en 2022.

2) Un aplatissement spectaculaire de la courbe des taux

  • Les actions de la Fed ont provoqué un aplatissement considérable de la courbe des taux du Trésor. Autrement dit, la différence entre les taux courts et les taux longs s’est réduite. L’écart entre le rendement des Treasuries à 5 ans et à 30 ans est ainsi à son plus bas niveau depuis fin 2020.
  • Cela signifie que les rendements des obligations du Trésor à court terme – comme l’obligation à 2 ans – ont augmenté tandis que les rendements à plus long terme, comme l’obligation de référence à 10 ans, ont diminué.

  • Le raisonnement est le suivant :
    • La fuite vers les obligations à long terme reflète une baisse de l’optimisme à l’égard de la croissance économique,
    • Tandis que le bond des rendements à court terme indique que l’on s’attend à une hausse des taux de la Fed.
  • Les taux à 30 ans ont baissé de 16 points de base jeudi, pour atteindre 2,05 %. Soit leur plus forte chute quotidienne en quatre mois. En mars, ils évoluaient encore à 2,45 %.

Source LesEchos : La surprenante baisse des taux longs américains

3) Quels sont les secteurs qui ont le plus souffert et ceux qui s’en sortent bien ?

  • Les traders pensent que la Fed va ralentir la croissance. C’est pourquoi ils vendent des matières premières, les cycliques…
  • Dans une économie à croissance lente, les gens veulent acheter de la croissance. Tout ça se passe en deux jours.
  • Ce phénomène a particulièrement pénalisé les valeurs bancaires, dont l’activité principale consiste à emprunter à court terme pour prêter à long terme. Le SPDR S&P Bank ETF (KBE) a clôturé en baisse de 3,3 % vendredi.
  • En France BNP, SG… ont beaucoup baissé

4) Est-ce que ça va s’aggraver et quels sont les niveaux clés à surveiller ?

Explication de la volatilité des marchés boursiers et obligataires après la mise à jour de la Fed.

Source CNBC : Explaining the volatile stock and bond market moves this week following the Fed’s update

LIVRE AUDIO OFFERT

AGIR : Le puissant processus en 2 étapes qui m'a permis de passer de fauché à multimillionnaire !
Thami Kabbaj

Thami Kabbaj

5 réponses

  1. Bonsoir Thami,
    Parfaitement bien expliqué l’aplatissement de la courbe des taux et leurs conséquences sur les banques, mais aussi sur les entreprises. Merci !

  2. MON très cher Thami encore merci pour ton travail ! ne voudrais tu pas donner de la voix pour créer un modèle alternatif si des gens comme toi peuvent aussi se mettre à insuffler de vrais idéaux pour le monde de demain on peut changer constructivement l’avenir de nos enfants

    Au plaisir de te lire

  3. Les valeurs financières ont subi une pression considérable au cours de la semaine dernière, ce qui pourrait être le début de quelque chose de beaucoup plus important. Les taux obligataires ont baissé sur la partie longue de la courbe des taux, ce qui a entraîné une contraction des spreads. L’élargissement des spreads et la hausse des taux ont contribué à faire remonter les valeurs bancaires pendant plusieurs mois ; le resserrement des spreads et la baisse des taux pousseront ces valeurs à la baisse.

    Ajoutons à cela les nouvelles récentes selon lesquelles JPMorgan Chase & Co (NYSE:JPM) et Citigroup Inc (NYSE:C) prévoient que les revenus de trading du deuxième trimestre seront plus faibles que ceux des trimestres précédents. L’activité sur les marchés d’actions au sens large semble s’être considérablement calmée au cours des derniers mois, et la baisse des volumes de transactions n’aidera pas ces banques à l’approche du troisième trimestre.

    Resserrement des spreads
    Le plus gros problème pour les banques est la baisse des taux d’intérêt à long terme et la hausse des taux à court terme. Par exemple, les États-Unis 10 ans ont baissé de plus de 20 points de base depuis le 13 mai, pour atteindre 1,5 %. Dans le même temps, le rendement à 2 ans a augmenté d’environ 6 points de base pour atteindre 21 points de base. L’écart s’est ainsi resserré à 1,29 %, après avoir atteint un sommet de 1,55 % le 13 mai.

    Si l’écart se comprime davantage, il est possible que le cycle haussier des banques soit terminé et que ces actions baissent encore plus. Bien que cela puisse sembler difficile à croire, étant donné le nombre de discussions sur l’inflation et la hausse des taux, il y a une réelle possibilité que cela se produise.

    Une rupture dans le secteur financier pourrait être un gros problème pour le marché en général si cette tendance persiste. À la fin du mois de mai, le secteur financier a contribué pour près de 3,1 % au rendement de 12,6 % du S&P 500, selon les données du S&P Dow Jones Indices. Si le secteur financier continue de chuter, l’indice élargi aura besoin d’un autre secteur pour prendre le relais. Il se pourrait que ce soit une fois de plus sur les épaules de la technologie.
    Grégory Lamothe
    Communicant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

THAMI KABBAJ A PROPOS

Thami Kabbaj est auteur de plusieurs best-sellers, entrepreneur, trader et investisseur à succès. Il est le coach n°1 en liberté financière dans le monde francophone.

SUIVEZ MOI

ARTICLES RÉCENTS

LIVRE AUDIO

LIVRE AUDIO OFFERT

AGIR : Le puissant processus en 2 étapes qui m'a permis de passer de fauché à multimillionnaire !
GRATUIT

MASTERCLASS OFFERTE

Dans un monde de plus en plus chaotique, il est difficile de prendre des décisions éclairées… Or un mauvais investissement peut vous plomber pendant des années et réduire à néant le travail de toute une vie. C’est la raison pour laquelle nous avons créé TKL Bourse Ultimate, le programme Ultime pour protéger son patrimoine et investir de manière avisée à long terme.

MASTERCLASS OFFERTE

Dans un monde de plus en plus chaotique, il est difficile de prendre des décisions éclairées… Or un mauvais investissement peut vous plomber pendant des années et réduire à néant le travail de toute une vie. C’est la raison pour laquelle nous avons créé TKL Bourse Ultimate, le programme Ultime pour protéger son patrimoine et investir de manière avisée à long terme.

SUPER, TU RECEVRAS AUSSI EN CADEAU MON LIVRE AUDIO AGIR