Rejoignez plus de 280 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

Bonjour bonsoir les amis, j’espère que vous allez bien, que vous êtes en forme, que vous avez la méga pêche. Dans cet article, je vais répondre à la question de Brahim… Donc, cette question, elle a été posée sur Youtube. Grosso modo, Brahim, sa question c’est la suivante : ses parents, ils ne sont pas riches, son père, il est ouvrier, sa mère, elle est mère au foyer. Et il dit : « moi je suis en classe préparatoire aux grandes écoles de commerce, maintenant j’hésite à faire une grande école type : HEC et compagnie. Pourquoi ? Parce que je n’ai pas d’argent, et si je fais une grande école, je vais me retrouver endetté toute ma vie ». Et c’est sympa, parce qu’il y a eu pas mal de personnes qui lui ont répondu sous son commentaire. Et il y en a un qui lui a dit d’ailleurs : si tu arrives à faire HEC, fais-le.

Université et diplôme…

Et, grosso modo, moi, ma réponse, ça va être super simple Brahim. C’est : il faut arrêter de penser genre… Combien ça va te coûter ? C’est combien ça va te rapporter ? Tu vois, c’est le discours que j’utilise pour la TKL. lI y a des gens, ils disent : oui mais Thami, ça coûte cher. Oui, mais combien ça va te coûter de ne pas suivre un cursus ? Et c’est comme le gars qui dit : ouais Harvard, ça coûte cher. Mais tu sais combien ça peut te rapporter Harvard ? Ouais Wharton ça coûte cher, c’est clair, c’est cent mille balles, mais combien ça peut te rapporter ? Et en fait, pourquoi les gars, ils y vont alors que ça coûte 100 mille balles l’année ? Pourquoi ? Je parle des MBA, MBA, ça coûte super cher. Et quand tu n’es pas en MBA, c’est cinquante, soixante-dix mille dollars par an. Et sachant effectivement que tu es endetté pendant pas mal d’années. Mais si tu fais Harvard, si tu fais Wharton, etc… Tu vas les rembourser super vite. Donc, le bon raisonnement que tu dois avoir, ce n’est pas de dire : Thami… parce qu’en fait ce qu’il m’a dit en substance dans son message, c’est Thami donc, finalement je vais me focaliser sur l’université, ou sur la recherche, et faire l’agrégation, parce que ça va… finalement, me coûter moins cher. Ouais, moi j’ai fait l’agrégation mais je vais te dire un truc, je voulais faire HEC. Et j’ai eu le même raisonnement que toi. C’est pour ça que je réponds à cet article.

Et pourquoi je n’ai pas fait  HEC ? Pourquoi je n’ai pas passé le concours d’HEC, parce que ce que je ne suis pas sûr qu’on m’aurait accepté à HEC. Pourquoi ? Parce que j’ai eu le même raisonnement que toi, je me suis dit : finalement ça va coûter cher, je vais être endetté, et donc j’ai pris le magistère banque finance, j’ai été accepté. En fait le concours de HEC c’était au mois d’août. Donc, c’était pour les admissions parallèles, quand tu as un bac + 3. Et donc c’était au mois d’août. Et le magistère, c’était au mois de juin, donc j’étais déjà accepté. Je me suis dit : je sais, c’est bon, je suis déjà accepté. Et je n’ai pas passé le concours, parce que justement, j’ai eu ce raisonnement. Ma réponse, elle est simple. Si tu fais HEC, ou si tu fais l’ESCP, ou si tu fais l’ESSEC, dis-toi une chose, c’est que tu es… tu fais partie d’une élite. Et tu n’as pas forcément besoin d’être très fort. Moi j’ai vu des HEC, ils sont nuls. Mais le mec, il a fait HEC, c’est bon! Il a un tampon, HEC, tu vois le truc ? Et c’est un tampon à vie. Surtout en France, c’est dingue la France, c’est le pays des diplômes.

L’agrégation m’a permis de réussir !?

Donc, tu peux faire polytechnique. Alors, ils sont bons les polytechniciens. Mais tu as  des polytechniciens, ce n’est pas non plus… tu vois ? Tu as polytechnicien et polytechnicien. Mais les gars on leur a bourré le crâne. Et toute leur vie, il va te sortir je suis polytechnicien. Tu vois le truc ? Et en France, on va leur ouvrir les portes, parce qu’il est polytechnicien. Mais non, moi je suis agrégé. Agrégé, c’est super-prestigieux en France. Mais heureusement que je ne me suis pas contenté de mon agrégation. Heureusement que j’ai continué de bosser comme un dingue. Tu vois le truc ? C’est bon, ça m’a donné un niveau etc… Ce n’est pas l’agrégation qui m’a permis de devenir bon dans le business, dans d’autres domaines. Tu vois ? C’est que je me suis formé. Donc, s’il te plaît n’utilise pas ce raisonnement du genre : mes parents, je n’aurai pas d’argent, je ne vais pas m’endetter. Pour moi c’est hors sujet, si ça te coûte 1 et que ça te rapporte 5, ça te rapporte 10, fais-le ! Et HEC, je vais te dire, t’inquiète, si jamais tu fais HEC, et tu me dis Thami, je suis dans la merde à cause de toi. Je t’aiderai, Je t’aiderai mon ami, ou je te recrute, je te recrute chez moi. Tu vois ce que je veux dire ? Je te recrute. Mais juste, ne raconte pas des conneries.

Enfin, dernier point, l’Agrégation c’est génial, moi je kiffe. D’ailleurs le dernier prix Nobel d’économie. Elle est agrégée d’économie d’ailleurs, économie sciences sociales, moi je suis agrégé d’économie de gestion. Donc prix Nobel quand même d’économie. Elle n’a pas fait que ça, elle a fait l’École normale supérieure, elle a fait le MIT, mais voilà. L’agrégation, ça donne des bons produits. On avait… comment il s’appelle… prix Nobel de littérature, on n’a pas mal de prix Nobel qui sont agrégés… prix Nobel de physique. Il y a beaucoup de prix Nobel d’ailleurs, Français, qui sont agrégés, et le deuxième prix Nobel d’économie puisque… non, il y en a trois maintenant : Tirole lui je ne sais pas, mais il y a Debreu, lui je sais qu’il est agrégé de mathématiques. Donc, tu vois l’agrégation, c’est quand même le top, c’est  le nec plus ultra. Parce que les prix Nobel français, ils sont souvent normaliens, souvent agrégés. D’accord ? C’est le top, du top. Tirole,  je ne sais plus, je pense qu’il est polytechnicien. Mais, tu verras que beaucoup de prix Nobel français sont normaliens, agrégés… beaucoup…. Sartre par exemple, il est normalien agrégé. Et prix Nobel de littérature. Donc, l’agrégation, ce n’est pas un diplôme pour le business. Parce que dans ta question, tu me disais Thami, je veux m’enrichir. Ok ! Ne soit pas agrégé mon ami, ne soit pas…

Change ton Mindset …

Heureusement que je ne suis pas resté longtemps dans l’Éducation nationale. Je suis resté un peu… Alors, les profs sont des gens brillants. Ce sont des gens brillants. C’est un monde… où ce n’est pas l’argent, ce n’est pas l’argent leur moteur, même s’il y en a beaucoup, ils  disent : merde, j’aimerais bien gagner plus quoi. Donc, moi j’ai enseigné à Dauphine, j’ai enseigné à Assas, j’ai enseigné également dans des lycées de banlieue, Aubervilliers par exemple. Et je vais te dire un truc, les profs, l’avantage d’être prof c’est quoi ? C’est que tu as une plus grande flexibilité. Mais après, tu rentres… Ton Mindset, il change. Moi, j’ai écrit mes bouquins quand j’étais prof. Mais tous les mecs, ils me regardaient bizarrement, c’est qui ce mec ? J’étais…pour eux, un inconnu quoi. J’étais… un mec bizarre pour les profs. Je représentais une anomalie pardon. Je représentais une anomalie, parce que je l’ai vue même à Dauphine, ils me regardaient bizarrement, c’est-à-dire : les profs, ils sont tranquilles, ils sont… je ne généralise pas, mais pour les profs, ils vont se reconnaître, ils vont me dire… Dites-moi, si vous êtes d’accord avec moi ou pas ? Si vous êtes prof ? C’est cool, c’est pépère. C’est une autre vie, un autre style de vie. Donc, si tu veux être dans le domaine du business, je te recommande de faire HEC, parce que… tu seras avec des tueurs, des gens qui sont ambitieux, et c’est ça ce qu’il te faut pour devenir riche. N’interprétez pas mal mes propos, mais voilà, les profs, je vais aller dans… comment dirais-je… la salle des profs et je déjeunais avec eux et compagnie. Leur conversation, ce n’est pas des conversations business.

C’est qu’est-ce que tu vas faire pendant les vacances ? Je suis pressé d’être en vacances. Bon voilà, c’est ça les conversations. Donc, moi j’étais là, je me disais : bon, je ne m’éternisais pas avec eux. Je vais rester un peu, je leur disais : ok ! CIAO ! Et j’écrivais mes bouquins. Par exemple, l’art du trading psychologie,  je l’ai écrit quand j’étais prof. J’ai écrit deux bouquins en un an. Mais pendant qu’eux, ils discutaient dans leur salle des profs, moi, j’étais dans une salle, et je m’enfermais, et je bossais. C’est-à-dire que j’avais un mindset totalement différent des profs. Et encore une fois, moi, pour moi, les profs, c’est des gens brillants parce que j’en ai connu plein et j’ai passé l’agrégation, et je sais que c’est l’un des concours les plus durs de France. Donc, c’est le top, du top, du top, c’est juste la machine Éducation nationale, c’est une machine. C’est, une fois que tu rentres dans l’Éducation nationale, c’est-à-dire, avant quand tu passes l’agrégation et tout c’est le top ! Parce que réussir l’agrégation, c’est génial. Dès que tu rentres dans l’univers Éducation national, tu es foutu. Parce que après, tu as la trouille. Tu as peur du monde privé. Moi je connais un mec, il est prof d’ailleurs des universités à Dauphine, je ne vais pas donner son nom, mais il est très bon. Et voilà, après il rentre, ça y est, toute leur vie, ils sont profs. Ils ont la trouille de quitter le monde des profs, parce que c’est un monde, c’est un cocon. C’est un cocon, et il y a des fous comme moi, qui, à un certain moment, quand j’ai frôlé la mort en 2009, fin 2009, j’ai dit : allez, je ne vais pas rester là. Ce n’est pas mon monde. Tu vois ? Et… ça a été le meilleur choix.

Maintenant, il faut apprendre à te connaître. Si tu me dis : Thami, je veux faire enseignant, vas-y ! Fonce ! Mais, ne me dis pas : je veux être prof, et je vais m’enrichir. C’est la plus mauvaise stratégie qui soit. Voilà les amis ! J’espère que vous avez kiffé cet article. N’oubliez pas de la liker et de la partager un max. Et je vous dis à bientôt !

Beaucoup de jeunes me demandent quel est le parcours à faire pour réussir professionnellement 👨‍💼👩‍💼 et devenir riche . Il n’y a pas de parcours type, tout le monde avec beaucoup de travail, de volonté peut réussir et faire fortune. Peu importe votre classe sociale, vos diplômes et vos relations, vous pouvez y parvenir. Néanmoins si tu veux mettre toutes les chances de ton côté dès le plus jeune âge, le mieux est de faire des écoles d’excellence. HEC Paris, Harvard, Polytechnique, Essec, Dauphine, etc… 📚 Quand on regarde les chiffres, les personnes qui ont fait ces écoles réussissent beaucoup plus que la moyenne. 🚀 On peut prendre l’exemple de l’école normale supérieure qui est l’école qui a formé le plus de prix Nobel au monde. 🥇 Dans cette vidéo je vous donne mon avis sur ces formations d’élite. Réagis en commentaires pour me donner ton avis. 🍑

📙 Rejoignez-moi sur Telegram : https://t.me/thamikabbaj

À LIRE AUSSI :  Comment devenir millionaire grâce aux options binaires ?

📙Téléchargez l’audio du Best Seller AGIR : https://thami.net/agir-audio

📕Suivre la MasterClass TKL Invest : https://thami.net/invest

 

=================================

TKL ACADEMY – ECOLE D’EXCELLENCE

=================================

 

Démocratiser la Liberté Financière – #DLLF #AGIR

A travers TKL LFA, mon objectif est de vous aider à disposer de tous les outils pour changer radicalement de vie et devenir libre financièrement.

🌟🌟🌟🌟🌟 https://fr.trustpilot.com/review/tham…

========================

A PROPOS DE THAMI KABBAJ

========================

https://thami.net/mon-histoire

Thami Kabbaj – Le Blog : https://www.thamikabbaj.com

==============

SUIVEZ-NOUS

==============

Instagram : https://www.instagram.com/thamikabbaj

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/thamikabbaj

Facebook : https://www.facebook.com/thamikabbajo…

Twitter : https://twitter.com/TKLTrading

🔥 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne youtube pour ne pas rater les prochaines vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCUfX…

Share This