Rejoignez plus de 260 000 ABONNÉS YOUTUBE maintenant !

Est-ce que le coronavirus va déclencher une grave crise mondiale? Alors pour ceux qui suivent les marchés financiers depuis le début de l’année, l’année 2020 a démarré fort, fort avec de nombreux signaux négatifs :

Premier signal négatif

L’assassinat de Qassem Soleimani. C’est qui? C’est un général Iranien mais surtout c’est l’un des hommes les plus puissants du régime Iranien, il avait une grosse influence dans le Moyen-Orient et il a été assassiné par Trump. Alors l’Iran bien évidemment n’a pas accepté et il y a eu une riposte qui consistait tout de même attaquer une base militaire américaine alors quand on a eu cet embrasement tout le monde a pensé à une troisième guerre mondiale… Beaucoup de gens m’ont écrit et ont dit Thami qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que ça va s’effondrer ? Alors moi je n’ai pas paniqué parce que encore une fois je sais que c’est un jeu de poker menteur et que personne n’a intérêt à aller trop loin dans ces conditions, mais encore une fois ce qui arrive dans ces situations, on peut avoir des actes qui parfois ne sont pas pensés, ne sont pas réfléchis etc… Et qui peuvent créer une escalade. Et c’est ce qui s’est passé avec finalement la faute de l’Iran qui a tiré sur un avion Ukrainien et il y a eu plus de 100 morts ! 170 morts si ma mémoire est bonne et effectivement ça aurait pu aller beaucoup plus loin.

La deuxième signal négatif

Alors là ça a dû démarrer bien plus tôt mais voilà c’est le bras de fer entre Trump et la chine. Le bras de fer pour cet accord commercial. Et Trump qui a menacé la chine de représailles commerciales etc… Et ça a pesé sur les marchés financiers.

Troisième signal négatif

Le procès en destitution du Trump. Alors qu’on a tous ces signaux négatifs normalement on se dit les marchés vont s’effondrer on va avoir un krach boursier. Et non, tous les ingrédients étaient réunis pour faire trembler les marchés et ce qui s’est passé c’est que la bourse a continué de monter et donc au mois de janvier on a eu une petite correction mais la bourse elle a continué de monter et tout le monde était surpris parce que quand on a eu  le conflit entre les Etats-Unis et l’Iran tout le monde s’est dit c’est bon c’est fini la bourse a continué de monter et a même affiché des records. Mais ce qui a finalement mis un frein à la hausse des marchés c’est le coronavirus et ça a provoqué littéralement une tempête sur les marchés boursiers puisque la bourse de Paris a effacé tous ses gains depuis le début de l’année. On a une épidémie qu’on ne maîtrise pas, qu’on ne contrôle pas et la Chine qui construit en urgence un hôpital en dix jours. Un hôpital qui va permettre d’accueillir plus de 1000 personnes vous imaginez en dix jours et on voit la bourse qui s’effondre notamment les valeurs du tourisme, du luxe, des matières premières. Pourquoi les matières premières ? Parce que la chine c’est un gros producteur c’est un gros consommateur de matières premières et donc ça fait mal aux matières premières.

Pourquoi on a eu une baisse aussi brutale?

Tout d’abord, on a eu des valeurs qui ont perdu 10% et plus assez rapidement en un jour? La baisse elle s’explique essentiellement du fait de l’incertitude. Vous savez les marchés détestent l’incertitude. Et là on est face à une maladie qu’on ne connaît pas, qu’on ne maîtrise pas, on ne sait pas si elle va se répandre. On ne sait pas si elle peut se répandre encore plus, on ne sait pas si c’est possible de l’éradiquer rapidement. On ne sait pas combien de temps ça va durer en fait on ne sait pas grand-chose. Car c’est le flou total. Et tout ce qu’on voit c’est une ville qui comprend une région qui comprend plus de 40 millions d’habitants et cette population ne peut pas sortir. On a également le nouvel an chinois, les célébrations avec des centaines de millions de chinois qui sont partis en voyage qui vont rentrer. Donc les conséquences peuvent être dramatiques et on pense juste à cette région à Wuhan, 40 millions d’habitants qui ne peuvent ni entrer ni sortir donc qui ne peuvent pas sortir et qui sont bloqués. Mais on compare ça avec la France 67 millions d’habitants. Et on se dit mais c’est quasiment un pays et c’est plusieurs pays. Il y a plusieurs pays dans la planète qui n’ont pas plus de 40 millions d’habitants.

Cette incertitude, elle a clairement un impact concret sur les marchés financiers qui détestent l’incertitude. Ça a affecté tout d’abord le secteur du tourisme, et le secteur du transport aérien. Pour vous donner une idée, en Corée du sud les touristes chinois peuvent représenter jusqu’à 40 % de l’ensemble des visiteurs. En Thaïlande, un touriste sur 4 arrive de chine et les titres d’ailleurs de airports of thailand où les gérants locaux  de l’hôtellerie ont été malmenés le lundi. Et des millions de chinois ont annulé leurs déplacements du nouvel an et les agences de voyages sont interdites de vendre des voyages organisés et de prendre des réservations d’hôtel. Autant dire que vous l’avez compris les valeurs du luxe du transport aérien ont particulièrement souffert et on a une défiance des investisseurs. LVMH a d’ailleurs perdu près de 10% en quelques jours, Air France a perdu 7% en un jour et on voit bien que ça peut s’aggraver. Donc premier point le coronavirus, moi je ne suis pas un spécialiste je ne suis pas un médecin je ne suis pas un expert en maladie, en virus etc… Mais voilà je suis un expert en marché financiers et c’est clair qu’une chose est sûre sur les marchés financiers, l’incertitude crée une défiance, crée la recherche finalement d’alternative. Et donc quel est l’impact de cette crise au niveau du commerce international ? Tout d’abord impossible pour les entreprises chinoises ou internationales parce que il y a mêmes des constructeurs automobiles français basés à Wuhan, de livrer leurs clients et on ne sait pas combien va durer cette mise en quarantaine.

Ce virus sera-t-il le point de départ d’un krach boursier de grande ampleur ?

Il y a beaucoup d’experts très sérieux qui en parlent depuis un certain temps qui disent qui explique qu’on est en fin de cycle. Par exemple Ray Dalio qui dit que il y a beaucoup de facteurs qui sont pour un retournement majeur. Tout d’abord la baisse des taux d’intérêt, les taux d’intérêt qui sont extrêmement faibles voire négatifs et qui ne permettent plus aux banques centrale de relancer l’économie. Je m’explique pour ceux qui ne sont pas experts en économie c’est très simple. Les taux d’intérêts permettent finalement de régler l’économie. Si par exemple on est dans une économie qui fonctionne bien, qui est en surchauffe, on consomme, le taux de chômage est faible et l’inflation augmente, les prix augmentent fortement, les banques centrales elles vont augmenter les taux d’intérêt pour dire : hey on se calme. On va diminuer l’activité économique et quand l’activité économique est au ralenti, on baisse les taux d’intérêt pour inciter les gens à emprunter, à acheter des maisons, à acheter des biens de consommation et aux entreprises on va les inciter à investir. Donc, les taux d’intérêt quand ils sont faibles c’est bien pour relancer l’économie et aujourd’hui les taux d’intérêt sont tellement faibles que c’est impossible de les diminuer encore plus. Et donc le problème c’est quoi ? C’est que finalement comme les banques centrales n’ont plus cette capacité de relancer l’économie eh bien ça veut dire que s’il y a une crise grave qui arrive, ces banques centrales seront impuissantes. Donc vous comprenez pourquoi on est vraiment à un moment charnière, on n’a pas intérêt à ce que la situation économique s’aggrave premièrement.

Deuxièmement la hausse du protectionnisme, les Etats-Unis et ça vient essentiellement des Etats-Unis qui disent on va augmenter les droits de douane car ils ont attaqué d’abord la Chine, les pays d’Amérique Latine le Mexique par exemple et là Trump veut s’en prendre à l’Europe entre guillemets « ses alliés » mais là les Américains ils pensent d’abord à leur tronche et ça, cet épisode nous l’a prouvé une fois de plus. Et donc hausse du protectionnisme et des nationalismes avec la montée de l’extrême droite et de l’extrême gauche dans de nombreux pays. Ça rappelle un peu l’entre deux guerres mondiale. Alors encore une fois il y a des personnes qui vont me taxer de je ne sais quoi mais c’est clair que quand par exemple il y a une hausse de la crise, il y a une hausse du chômage… ben on cherche un responsable et ça explique la hausse des nationalismes et ça, ça explique également l’état de tension qui existe dans de nombreux pays.

Troisièmement, l’émergence de nouvelles puissances économiques et militaires. Et là encore une fois le maître du monde c’était les Etats-Unis c’est toujours le maître du monde et probablement pour quelques années quelques décennies mais voilà. La Chine, la Russie et d’autres puissances économiques veulent leur part du gâteau et donc ils ne vont pas se laisser faire et ça va être rude.

Et enfin quatrième point à tout ça, ça explique que les prochaines années vont être charnière sur un plan économique. Mais est-ce que ça va avoir un impact sur la baisse des marchés financiers ? Si on prend tout ce que je viens d’expliquer clairement il y aura des turbulences. Maintenant si vous me connaissez bien si vous me suivez depuis un certain temps pour moi le Big Boss sur les marchés ce n’est pas moi, ce n’est pas vous, ce n’est pas Trump, ce n’est pas les banques centrales c’est le marché en lui-même. Les marchés ça représente finalement un sentiment psychologie humaine et pourquoi je dis ça ? Parce que par exemple durant la crise des subprimes, Bush a essayé de calmer le jeu il a baissé les taux d’intérêt, il a mis énormément d’argent sur la table. Est-ce que ça a empêché la bourse de baisser ? Non. En 2000, 2001 il y a eu la crise des valeurs technologiques, on a eu également Greenspan à l’époque il avait baissé fortement les taux d’intérêt et il y a eu 6 baisses de taux d’intérêt même plus pardon mais peu importe. Est-ce que ça a empêché la bourse de continuer de baisser ? Non.

Nous ne pouvons qu’assister avec impuissance…

En fait ce que beaucoup de gens ne comprennent pas c’est que la bourse est comme un phénomène naturel et c’est extrêmement puissant, l’homme ne peut pas contrôler ce qui va se passer. On est juste spectateur et donc moi pour moi le maître mot c’est le marché. Ce n’est pas de la langue de bois ce que je dis c’est quelque chose que je pense profondément. Et donc la correction des marchés financiers a été assez violente ces derniers temps mais j’ai envie de vous dire une chose… ce n’est pas suffisant pour parler d’un retournement ou du moins c’est trop tôt pour en parler. Il est évident que nous sommes en train de vivre une correction qui peut se poursuivre mais est-ce que ça marque un véritable retournement de marché ? Tous les ingrédients étaient réunis pour faire trembler les marchés mais quand on voit par exemple le S&P, on a eu cette crise en 2019 qui a fait chuter les marchés et on voit la crise asiatique. On voit que cette crise elle est extrêmement légère. Pour le moment on n’est pas dans un phénomène de correction puissante et beaucoup de gens ont anticipé une forte correction les marchés se sont repris et donc pour nous c’est ça, c’est au moins casser une grosse zone et on est pour l’instant dans une zone de turbulences mais on ne peut pas parler d’un marché qui va se retourner brutalement à la baisse, c’est juste comment va se comporter le marché.

Maintenant, on a étudié les indices boursiers. On va étudier l’Or, XAU USD et on voit que l’Or c’est quelque chose dont j’avais parlé à mes étudiants mais également j’en ai parlé publiquement. Vous voyez en 2019 on a eu une cassure et cette cassure elle s’est faite après quasiment on peut parler de 7 année puisque c’est en 2012 où la baisse a commencé et depuis 2012 jusqu’à 2020 on a un marché qui est resté bloquer sous les 1400 1390. Et l’Or c’est une valeur refuge c’est à dire que quand les gens n’ont pas confiance dans l’économie, n’ont pas confiance dans la bourse, dans les marchés boursiers classiques, ils vont acheter de l’Or et aujourd’hui on a un phénomène intéressant. Alors encore une fois on ne peut pas tirer des conclusions, c’est trop tôt, moi ce que j’avais dit à mes étudiants et bien évidemment ce ne sont pas des conseils d’investissement mais c’est juste la méthodologie et bien évidemment des conseils à but éducatif. Mais quand on voit finalement cette cassure pour moi c’était un signal précurseur de retournement à la hausse. Mais ce qui est intéressant c’est que l’Or est monté et on va revenir sur les indices mais les indices n’ont pas chuté. En 2019 juillet et les indices ont baissé légèrement mais ils ont monté en même temps que l’Or c’est extrêmement intéressant parce que généralement l’Or monte quand les indices baissent, l’Or est corrélée négativement aux indices en moyenne mais là on a eu des indices qui montaient et l’Or qui montait également. Mais encore une fois ça peut ne pas durer.

Le bitcoin

Il y a beaucoup de gens qui m’on dit Thami qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que le bitcoin va exploser à la hausse? Est-ce que c’est le moment pour le bitcoin pour véritablement progresser ? Alors moi ce que j’aime bien sur le bitcoin c’est ça, c’est qu’on est au dessus du zone de support qui est devenu résistance durant la baisse, puis on a une première phase de retournement et pour moi le plus important sur le bitcoin ça va être cette zone des 1000, pourquoi la zone des milles ? Parce que la zone des milles c’est vraiment un gros chiffre rond et c’est un niveau sur lequel le marché a joué à plusieurs reprises. Vous voyez quand ça a baissé, ça remontait,  ça baissait. On a vraiment eu cette grosse zone de support. Pour moi ça va être le niveau charnière sur le bitcoin avant de véritablement considérer le bitcoin comme un actif qui va repartir. Alors est-ce que ça veut dire qu’on fait rien aujourd’hui ? Non. Moi j’ai des étudiants qui ont commencé à se positionner par là, qui se sont positionnés même un peu plus tôt, on a eu également et ça c’est intéressant, on a eu ce phénomène l’année dernière. En avril 2019 avec cette cassure qui était tout simplement magnifique. Puis une grosse zone de consolidation et pourquoi le bitcoin est intéressant ? parce que le bitcoin finalement c’est également une valeur refuge et on voit qu’en fait on a l’Or et le bitcoin qui commencent à s’apprécier et on voit des indices qui ne se sont pas encore retournés. Encore une fois moi je reste prudent, je ne m’excite pas et je pense que surtout sur les marchés financiers il faut être patient mais on voit néanmoins quelques signes précurseurs.

Et enfin alors là, c’est le paradoxe je pense que beaucoup de personnes parmi vous ont entendus parler de Tesla, Elon Musk, et Elon Musk d’ailleurs peut-être que je vais faire une vidéo à ce sujet mais on parle de comment… il a gagné des centaines de millions avec finalement la hausse de Tesla. Et puis on a eu cette baisse des indices et normalement Tesla aurait dû s’effondrer comme les autres actions et  ce qui s’est passé c’est que Tesla a ouvert un peu plus bas et a clôturé beaucoup plus haut et c’est extrêmement intéressant parce que finalement Tesla tient super bien, peut-être que ça ne va pas durer mais pour le moment on a des signaux encore positifs. Ensuite, Apple, idem grosse correction mais on voit bien qu’on est toujours positif, bien orienté, on n’a pas encore de signaux de retournement, le RSI, il est toujours bien, il est toujours positif on n’a toujours aucun signal de retournement. Maintenant clairement ça peut encore corriger, on a de la marge, ça peut souffler, n’oubliez pas c’est des actions qui ont explosé à la hausse mais encore une fois là on parle de krach boursier. Un krach boursier il faut quand même beaucoup plus d’infos pour pouvoir parler d’un krach boursier. LVMH alors LVMH c’est également une valeur qui a fortement progressé durant les dernières années et là on a eu cette correction assez violente pour des raisons évidentes. LVMH c’est le luxe, LVMH c’est les Chinois qui sont consommateurs de ces produits, LVMH souffre de la crise actuelle mais pour le moment on ne peut pas encore une fois parler de retournement de LVMH.

Encore une fois ce que je vous dis c’est à court terme

On est toujours bien orienté à la hausse on voit le niveau des 380, niveau des 340 donc ce ne sont pas des valeurs.  Mais à court terme on a clairement des signaux de correction mais on ne peut pas parler d’un retournement majeur de ces actions. L’idée, elle est là c’est que j’espère que vous l’avez compris avec cet article c’est que le coronavirus peut avoir un impact dévastateur sur les marchés d’ailleurs on l’a vu avec la réaction des marchés la réaction très négative parce que derrière il y a des raisons économiques. La Chine sera fermée économiquement du reste du monde. Le reste du monde sera également dans l’expectative, on sait que la Chine a un point aujourd’hui très important dans l’économie mondiale, on a également des répercussions humaines, des morts, la possibilité que ce virus se propage, la possibilité que ce virus ait un impact extrêmement négatif si on ne trouve pas de remède. Bref il y a énormément de facteurs négatifs, de facteurs d’incertitude qui expliquent aujourd’hui la forte baisse des marchés. Maintenant moi je suis quelqu’un de très posé quand il s’agit de marchés financiers, de très stratège et j’estime qu’il faut prendre de la hauteur. Oui ça fait peur, oui ça craint, oui les marchés financiers ils attendent que ça parce qu’ils n’ont fait que progresser. Il y aura un certain moment une correction.

Maintenant personnellement je considère qu’on n’a pas encore suffisamment d’éléments. Et je voulais rapidement revenir alors sur une action parce que cette action on en avait parlé durant l’introduction en bourse, la française des jeux. Et la française des jeux, il y a pas mal de personnes d’ailleurs qui ont regardé ma vidéo qui m’ont dit oui Thami s’est planté par rapport à la française des jeux, il n’a pas eu raison… mais je pense que ce phénomène il est vraiment intéressant, moi qu’est-ce que j’avais dit ? J’avais dit ce n’est pas intéressant d’acheter quelque chose premièrement la française des jeux vous permettait d’acquérir maximum pour 2000 euros. Ce qui s’est passé c’est qu’on a eu un phénomène extrêmement intéressant où l’ouverture elle s’est faite ? La française des jeux s’est cassé la figure ensuite on a eu une hausse et puis là on a eu une baisse. Et on voit que les volumes étaient explosifs quand la française des jeux le premier jour de cotation, les volumes étaient explosifs mais ce qui est intéressant c’est qu’on le voit, c’est les volumes explosifs mais beaucoup de gens se sont fait avoir parce qu’il y a eu pas mal de transactions aux alentours des 24 et puis on a eu une forte baisse de 24 à 21,450… une hausse et puis là ça continue de baisser. Et ici il y a beaucoup de gens qui disent : « Ouais mais Thami tu n’as pas eu raison sur ça », moi mon but ce n’est pas effectivement de faire des prévisions ou ce n’est pas de jouer à madame Irma d’accord ce n’est pas mon rôle et ce n’est pas ma manière de travailler non.

Spécifier notre but

Ma manière de travailler c’est très simple c’est de vous dire les marchés financiers ils ont une durée, Quand vous travaillez sur les marchés financiers c’est pas à court terme c’est vraiment à moyen long terme, il faut vraiment toujours penser à ça et donc pour beaucoup ils m’ont dit, ils voulaient avoir des résultats immédiats… mais en fait n’oubliez pas que quand je vous ai parlé de certaines actions puis elles avaient monté et puis elles avaient baissé et donc la même chose avec ce krach. Pour le moment on n’a pas d’éléments, pour le moment on n’a pas encore d’informations et le but c’est quoi ? C’est véritablement de bien analyser les marchés, d’avoir une vraie connaissance des marchés et c’est ce qui va vous protéger parce que moi je ne serai pas là derrière vous à vous dire voilà ce qui va se passer, je pense que sur les marchés c’est important de prendre ses propres décisions. Voilà donc j’espère que ça ne va pas se propager le coronavirus, c’est une petite note d’humour j’espère que ça ne va pas se propager, j’espère qu’il n’y aura pas des conséquences catastrophiques et quand même plus de 100 morts donc ce n’est pas rien ça peut bien évidemment gonfler mais ce que j’ai envie de vous dire c’est que voilà il ne faut pas tomber dans le piège de la panique.

Sur les marchés financiers faut toujours rester prudent prudent prudent et en même temps stratège. Prendre de la hauteur et ne pas finalement tomber dans le piège des comportements moutonniers. Donc c’est ce que j’ai essayé de faire aujourd’hui avec mon analyse ce n’est pas de vous dire il y aura pas de krach boursier, non, je ne  peux pas vous le dire aujourd’hui parce que je n’ai pas suffisamment d’éléments c’est juste d’analyser de manière froide le marché et aujourd’hui bien sûr qu’il y a lieu de s’inquiéter mais il n’y a pas lieu de paniquer et d’ailleurs même si les marchés baissent fortement pour nous ce n’est pas une raison de paniquer parce que justement il faut avoir les bonnes stratégies en place. J’espère que vous avez aimé cette vidéo n’oubliez pas de la liker et de la partager et je vous dis à bientôt! Ciao

Coronavirus, est-ce le premier signal d’un crise financière majeure en 2020 ? Les investisseurs s’inquiètent de la propagation du coronavirus chinois et de son impact possible sur l’économie mondiale. Va-t-on assister à une crise boursière majeure ? Paris, New York, Londres, Tokyo… Aucun des grands indices boursiers n’a échappé, aux inquiétudes liées à la propagation du coronavirus chinois, qui a déjà fait plus de 80 victimes. Des craintes encore renforcées par un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a relevé le niveau de menace à « élevé », admettant avoir fait une « erreur de formulation » dans ses précédents rapports.

📙 Rejoignez-moi sur Telegram : https://t.me/thamikabbaj

À LIRE AUSSI :  30.000 abonnés. MERCI INFINIMENT !!!

📙Téléchargez l’audio du Best Seller AGIR : https://thami.net/agir-audio

📕Suivre la MasterClass TKL Invest : https://thami.net/invest

 

=================================

TKL ACADEMY – ECOLE D’EXCELLENCE

=================================

Démocratiser la Liberté Financière – #DLLF #AGIR

A travers TKL LFA, mon objectif est de vous aider à disposer de tous les outils pour changer radicalement de vie et devenir

 

🌟🌟🌟🌟🌟 https://fr.trustpilot.com/review/tham…

========================

A PROPOS DE THAMI KABBAJ

========================

https://thami.net/mon-histoire

Thami Kabbaj – Le Blog : https://www.thamikabbaj.com

==============

SUIVEZ-NOUS

==============

Instagram : https://www.instagram.com/thamikabbaj

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/thamikabbaj

Facebook : https://www.facebook.com/thamikabbajo…

Twitter : https://twitter.com/TKLTrading

🔥 ABONNEZ-VOUS à notre chaîne youtube pour ne pas rater les prochaines vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCUfX…

Share This