Carlos Ghosn, Ce Que Les Médias Vous Cachent !

Share on facebook
Share on telegram
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on reddit

Carlos Ghosn, grandeur et décadence. Alors l’histoire de Carlo Ghosn est tout simplement incroyable. Ce mec-là il a gagné des millions, ce mec-là il avait l’étoffe d’un chef d’État, il parlait avec les chefs d’états et il négociait avec les chefs d’états. Barack Obama l’a appelé, après la crise des subprimes pour lui demander de diriger General Motors. Vous imaginez ? C’est quelqu’un avec lequel les dirigeants parlaient. C’était quelqu’un qui était capable également de s’imposer face à Nicolas Sarkozy, de s’imposer face à des chefs d’états, d’imposer sa loi. Il était craint il était redouté, et aujourd’hui il est en fuite au Liban comme un petit voyou. Comment est-ce que c’est possible ? Comment est-ce que quelqu’un qui a autant réussi aussi vite qui est monté aussi haut, peut tomber finalement de manière aussi brutale. Alors ce qui est intéressant c’est qu’avant de rentrer dans les détails parce que je pense que son parcours est rocambolesque. Et sa carrière, sa vie est incroyable.

Qui est Carlos Goshn ?

Avant de rentrer dans les détails je voulais tout d’abord revenir sur une chose : la cupidité. La cupidité, Carlos Ghosn, il avait suffisamment d’argent pour vivre sa liberté financière. Carlos Ghosn, il gagnait 14 millions d’euros au sein de Renault. Et il a commis des fautes irréparables. Même si bien évidemment on peut l’expliquer on peut le justifier, lui-même peut se justifier en évoquant par exemple les salaires de PDG aux Etats-Unis. Mais toujours est-il que, à un certain moment il a franchi la ligne .Et qu’au lieu de rester effectivement dans le cadre de la légalité, il s’est dit : je suis au-dessus des lois. Donc qui est Carlos Ghosn ? Carlos Ghosn, d’origine Libanaise, il est né au Brésil, malade vers l’âge de 6 ans, ses parents rentrent au Liban. Il obtient son bac au Liban. Elève studieux, brillant, il intègre l’École polytechnique et il fait partie des meilleurs de l’École polytechnique.

Et puis à ce moment-là bien précis, comme il est ambitieux, il veut réussir. Il travaille pour Michelin. Il fait des coûts de maître en Amérique du Sud. D’ailleurs, il est nommé PDG  de Michelin en Amérique du Sud mais Michelin c’est une boîte familiale. Et il se dit : “Si je veux réussir, je dois travailler dans une autre entreprise”. Parce qu’il y a un plafond de verre chez Michelin, puisqu’il ne fait pas partie de la famille Michelin. Et il se retrouve chez Renault. Et Renault le teste et lui dit : “Tu vas en Asie, au Japon plus précisément, tu reprends les rênes de Nissan”. Et tu fais de Nissan une entreprise profitable. Nissan était une entreprise qui perdait énormément d’argent. Qui perdait des Milliards. Il arrive et on le surnommait d’ailleurs le “cost-killer”; le tueur de coût. C’est-à-dire qu’à chaque fois qu’il rejoignait une entreprise, il licenciait, il virait, il rationalisait et il rendait une entreprise qui perdait de l’argent profitable. D’où sa réputation de “cost-killer”. C’est-à-dire : tueur de coût.

Les Japonais sont des gens très fiers.

Au Japon, il vire 21.000 personnes, et il rend cette boîte qui est extrêmement connue, qui est extrêmement célèbre et qui était au bord de la faillite profitable. Ça devient quelque part une star, il devient une star pour les Japonais. On le surnom même : le Napoléon, il y a des bandes dessinées avec Carlos Ghosn. Il est vénéré par les Japonais parce qu’il a réussi quelque chose d’impensable. Vous savez les Japonais sont des gens très fiers. Les Japonais ont réalisé des choses incroyables puisqu’ils se sont développés très rapidement et ils ont les Toyota, les Honda, les Sony. Et donc s’imposer au Japon en tant qu’étranger, c’est extrêmement difficile, c’est même impossible. Et Carlos Ghosn, il réalise l’impensable, l’improbable. Il devient finalement quelqu’un qui permet à cette entreprise de devenir profitable. Et cela lui permet de devenir PDG de Renault. Pourquoi…? Grâce au résultat.

Chez Renault, il continue. Il continue sa politique de développement, de tueur de coût. Et Renault qui était également une entreprise en mauvais état devient extrêmement profitable. Cela lui permet également de s’imposer face aux hommes politiques, parce que les hommes politiques surtout en France le regardent d’un mauvais œil. C’est-à-dire : le gars il est Libanais, Carlos Ghosn il est né au Brésil, c’est un tueur. C’est quelqu’un qui vire sans états d’âme. Ce n’est pas quelqu’un qui a bonne presse. Mais les chiffres ne mentent pas, c’est quelqu’un qui est très bon, c’est quelqu’un qui gère bien sa boîte. C’est quelqu’un qui accumule les succès, c’est quelqu’un qui est courtisé dans le monde entier. Les Américains le veulent, les Japonais le convoitent.

Carlos Ghosn et son égo…

Et donc en France, ce n’est pas très compliqué pour lui de s’imposer et de dire : “Écoutez, moi je suis extrêmement courtisé dans le monde entier, donc c’est un privilège de m’avoir comme PDG.” Et le problème c’est qu’à un certain moment son ego prend le dessus, parce qu’au lieu de se dire finalement je suis quelqu’un de fragile, je ne reste qu’un PDG. Parce que, ce n’est pas le fondateur de sa boîte. Ce n’est pas un Bernard Arnault, ce n’est pas un Bolloré, ce n’est pas un Pinault qui sont finalement les milliardaires mais qui ont créé leur boîte. Qui sont à l’origine de leur boîte. Non…Carlos Ghosn c’est quelqu’un qui n’est finalement un simple PDG, et il avait oublié ça. Il n’était pas le fondateur le créateur de Renault, il était un simple PDG. C’est-à-dire : quelqu’un qui était sur un siège éjectable. La deuxième chose qui l’a mené à sa perte c’est que finalement, Renault et l’Etat Français s’est dit : Ok, Renault est en perte de vitesse mais Nissan est extrêmement profitable nous on veut fusionner avec Nissan.

Et là les autorités japonaises ont dit non ! Vous savez que les Japonais sont extrêmement nationalistes, extrêmement fiers ? Et les Japonais se sont dit : on ne veut pas que les étrangers finalement nous dominent. Ou domine finalement l’industrie automobile ou une entreprise japonaise. Et là, ce que Carlos Ghosn n’a pas compris, c’est qu’il combattait un État. Et au lieu de se dire : finalement je ne vais pas rentrer dans quelque chose qui est  dangereux, il s’est dit : on peut le faire. On va fusionner avec Nissan, et là, les Japonais ont sorti cette carte que tout le monde savait, et que tout le monde connaissait. Cette carte qui était, que finalement Carlos Ghosn avait créé une filiale d’une filiale ou du moins, Nissan avait une filiale d’une filiale d’une filiale, que Carlos Ghosn utilisait pour ses intérêts personnels. Il a acheté une maison au Liban d’une valeur de 9 millions et c’est quelque chose qu’il n’aurait jamais dû faire.

L’inarrêtable Carlos Gohsn.

Quand on gagne 14 millions, on se doit de se dire : ok, je gagne suffisamment d’argent pour être heureux, pour bien vivre. Non ! Il en voulait plus, c’est pour ça que je disais et je parlais en tout début de l’article : de cupidité.Tu aurais été le fondateur de ta boîte. Tu l’aurais créée de A à Z. Et encore, Bernard Arnault c’est vrai qu’il achète des œuvres d’art etc…Mais il est assez intelligent pour avoir les bons montages fiscaux, pour avoir les bons conseillers etc… Et pour ne pas mélanger les deux. Ce que l’on appelle un abus de biens sociaux.Tu utilises l’argent de ta boîte pour ton intérêt personnel. Carlos Ghosn s’est dit : “je suis tellement puissant, j’ai apporté et j’ai fait gagner tellement d’argent à Renault et à Nissan que je peux me permettre”. Sauf que là les Japonais ont utilisé ces infos : abus de biens sociaux. Tu as utilisé l’argent de la boîte pour t’acheter des biens, pour faire des fêtes à Versailles.

Et ça a été son talon d’Achille. La morale de l’histoire, c’est qu’il faut garder les pieds sur terre, moi je le vois dans le domaine de l’argent y a des gens qui n’ont en jamais assez et qui veulent toujours gagner. Et à certains moments ils dépassent certaines limites. Et c’est là ou il faut se dire, c’est quoi mon pourquoi ? Est-ce que c’est le fait de gagner énormément d’argent ? Ou est-ce que c’est finalement le fait de vivre la vie de mes rêves ? De vivre une vie sur mesure ? Mais également de comprendre qu’il faut respecter les règles. Si tu veux t’enrichir, si tu veux avoir 100 millions, 200 millions il n’y a pas de souci. Fais-le avec ton argent, crée ta boîte. Développe ton entreprise, développe ton industrie, développe quelque chose de dingue. Mais ne le fait pas avec l’argent d’une boîte.

Qui a détruit Carlos Ghosn ?

Et Carlos Ghosn, il a pensé et il a cru à un certain moment que Renault c’était sa boîte. Non ce n’était pas sa boîte, ce n’était qu’un simple PDG. Et c’est sans doute ce qui explique finalement sa décadence. De quelqu’un de craint, d’extrêmement puissant, qui parlait avec des chefs d’Etats d’égale à égale, qui négociait même. Par exemple à un certain moment on parlait de la hausse de sa rémunération. Et Nicolas Sarkozy l’avait d’ailleurs, sermonner lui avait dit : “c’est quand même beaucoup”. Il a dit : “Aux Etats-Unis on m’aurait donné beaucoup plus et puis je le mérite, et puis je fais gagner de l’argent”. Il a raison quelque part, c’est-à-dire que, il est rémunéré sur sa performance, mais dans un pays comme la France, ça choquait et je le comprends également. Dans un pays où finalement l’argent est tabou, Carlos Ghosn était l’homme à abattre. Donc il s’est créé des ennemis au niveau politique, au niveau public, avec les Japonais, on parle même de Yakuza, la mafia japonaise qui l’a viré de Nissan. Il s’est créé énormément d’ennemis.

Alors qui a détruit Carlos Ghosn ? Est-ce qu’on peut parler des hommes politiques ? Est-ce qu’on peut parler des médias ? Est-ce qu’on peut parler de ses concurrents ? Moi je pense que celui qui a détruit Carlos Ghosn, c’est lui-même. Carlos Ghosn avait tout. Et à un certain moment, il a oublié le sens des réalités, et moi ça me ramène, et je pense que beaucoup de personnes effectivement qui réussissent financièrement ne doivent pas oublier ça. La leçon de tout ça c’est quoi ? C’est qu’il ne faut pas oublier finalement de respecter toujours les règles, de ne pas se laisser emballer. Et toujours se dire : il y a des choses qu’on ne peut pas faire ou qu’on ne doit pas faire. On doit toujours respecter les règles, c’est facile de monter. C’est très facile de baisser et de chuter. Et j’ai même envie de dire c’est très difficile de réussir. Une réputation, ça se bâtit sur des années. Et c’est vrai que Carlos Ghosn, ça fait des années et des années qu’il est sur le marché, ça fait des années qu’il a bâti cette réputation, ça fait des années que le gars il a bossé. Et du jour au lendemain il est passé de star à voyous.

Et pour moi encore une fois, c’est une magnifique leçon. C’est-à-dire : quelles sont les erreurs qu’il ne faut pas faire ? Moi je le sais, je ne gagne pas autant que Carlos Ghosn, je ne suis pas à plaindre. Mais je sais que, ce que j’ai acquis, j’ai mis des années et des années à construire. Et à un certain moment on peut se laisser emporter par son ego. Et on peut se dire, ouais mais, finalement pourquoi pas plus ? Et pourquoi pas ceci et pourquoi pas cela ? Et on va à un certain moment ne plus respecter les règles. Toujours respecter les règles les amis. J’espère que vous avez aimé cet article. Je vous dis : à bientôt. Ciao !

Carlos Ghosn, PDG de Renault et président du conseil d’administration de Nissan et Mitsubishi Motors, capitaine d’entreprise parmi les plus puissants au monde, l’arrestation de Carlos Ghosn a fait l’effet d’une bombe. La fuite de Carlos Ghosn a été encore plus spectaculaire. Thami Kabbaj partage les secrets de la gloire et de la chute du patron d’industrie.

À LIRE AUSSI :  Quels sont les secteurs d'activité qui vont exploser à l'avenir ?

? Rejoignez-moi sur Telegram : https://t.me/thamikabbaj

?Téléchargez l’audio du Best Seller AGIR : https://thami.net/agir-audio

?Suivre la MasterClass TKL Invest : https://thami.net/invest

 

=================================

TKL ACADEMY – ECOLE D’EXCELLENCE

=================================

 

Démocratiser la Liberté Financière – #DLLF #AGIR

A travers TKL LFA, mon objectif est de vous aider à disposer de tous les outils pour changer radicalement de vie et devenir libre financièrement.

????? https://fr.trustpilot.com/review/tham…

========================

A PROPOS DE THAMI KABBAJ

========================

https://thami.net/mon-histoire

Thami Kabbaj – Le Blog : https://www.thamikabbaj.com

==============

SUIVEZ-NOUS

==============

Instagram : https://www.instagram.com/thamikabbaj

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/thamikabbaj

Facebook : https://www.facebook.com/thamikabbajo…

Twitter : https://twitter.com/TKLTrading

? ABONNEZ-VOUS à notre chaîne youtube pour ne pas rater les prochaines vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCUfX…

Thami Kabbaj

Thami Kabbaj

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

THAMI KABBAJ A PROPOS

Thami Kabbaj est auteur de plusieurs best-sellers, entrepreneur, trader et investisseur à succès. Il est le coach n°1 en liberté financière dans le monde francophone.

SUIVEZ MOI

ARTICLES RÉCENTS

LIVRE AUDIO

LIVRE AUDIO OFFERT

AGIR : Le puissant processus en 2 étapes qui m'a permis de passer de fauché à multimillionnaire !
GRATUIT

TKL LFA

ACCÉDEZ

GRATUITEMENT

MASTER CLASS DE 3H

Nous vous aiderons à baliser votre parcours pour assurer votre liberté financière et vivre une vie sur mesure.

3 SECRETS POUR DEVENIR UN INVESTISSEUR STRATÈGE ET MILLIONNAIRE