Barca PSG la remontada : pourquoi un match n’est jamais gagné d’avance

Barca PSG la remontada ou pourquoi un match n’est jamais gagné d’avance

 

Ces derniers temps, je travaille beaucoup sur TKL LFA. Effectivement, c’est un énorme programme. Donc beaucoup de boulots.

Je voulais faire un petit point sur le match PSG – BARÇA. Même si je ne l’ai pas vu, je pense que c’est intéressant d’en parler.

Pourquoi faire partie des acteurs ?

Il y a beaucoup d’émotions par rapport au match de foot et au sport en général.

Quand le PSG a perdu face au Barça, on a l’impression que c’était la catastrophe…la fin du monde. Ça reste un match ! Un match de foot !

Beaucoup de personnes regardent des matchs et rêvent à travers les équipes de foot. Je n’ai pas regardé ce match de foot parce que je suis un acteur, et je préfère faire mon propre match de foot. Je préfère constituer ma propre équipe de Barça.  Il faut réaliser ses propres rêves plutôt que de les vivre à travers une équipe de foot.

Quand on regarde des joueurs de foot, on voit des gens qui sont déjà libres financièrement. Il y a ceux qui agissent, et il y a ceux qui subissent. Et d’une certaine manière, il faut faire partie des acteurs, il faut faire partie des gens qui agissent. Soit agir à travers une activité, ou faire quelque chose.

C’est très important d’avoir cet état d’esprit d’agir en permanence.

Un match n’est jamais joué d’avance.

Tout le monde a parlé de ce match comme quelque chose d’exceptionnel. C’est-à-dire que c’est un match historique, et que pour la première fois une équipe a réussi à remonter. Puisqu’ils ont gagné 6-1. Ils ont battu effectivement le PSG.

Quand le PSG a battu le Barça 4-0 tout le monde s’est dit « le Barça est foutu ». Je reviens sur ce point parce que généralement les plus belles victoires arrivent après un gros échec.

Par exemple, j’ai eu des moments très difficiles en 2003-2005. Et quand j’ai réussi l’agrégation, je n’étais pas vraiment content. Parce que j’étais en train de digérer les échecs sur un plan personnel et sur un plan professionnel.

Mais ce qui s’est passé après est vraiment magnifique ! J’ai écrit 2 bouquins en une année. Ensuite, on m’a vu sur les chaînes de télévision. Et ça été ma plus belle victoire, après un cuisant échec.

Le principe c’est que “vos plus belles victoires, elles vont arriver après vos plus gros échecs”. Maintenant, beaucoup de personnes ne vont pas pouvoir digérer leurs échecs. Oui, elles vont sombrer après un échec. Et le match de PSG – Barça montre encore une fois “qu’un match n’est jamais gagné à l’avance. »

Avoir un état d’esprit sportif

Il faut toujours se battre, jusqu’à la dernière minute, jusqu’à la dernière seconde.

Toujours avoir cet état d’esprit sportif que ce soit dans le monde sportif, dans le monde du business ou dans la vie de tous les jours. Parce que les plus belles victoires sont là ! Les moments très difficiles permettent d’apprécier les réussites.

“Si on ne subit pas des échecs, on aurait pensé que c’était facile.”

Le fait d’avoir subi des échecs permet de retrouver un peu d’humilité. Et de se dire que n’importe qui peut souffrir, n’importe qui peut subir de gros échecs. Mais, la vie elle est comme ça ! Ca nous apprend à mieux nous connaître et à être humble par rapport à notre vie, à notre trajectoire.

Comment se relever après les défaites ?

On peut être au sommet, et tout perdre du jour au lendemain. Donc, il faut l’accepter. Avoir cette humilité qui consiste à se dire que nul n’est parfait. On ne sera pas toujours au sommet. Il faut trouver en soi les ressources.

On est une machine extraordinaire, l’homme a des ressources en lui qui sont inestimables et inépuisables.”

Parfois, on a tendance à se sous-estimer, à se dire : « ce n’est pas possible », « je n’y arriverai pas ». Mais le combat se passe dans la tête.

L’économie mondiale va être chamboulée

Un gros module sur la bourse se prépare, je parle de l’économie.  il y aura un chamboulement total de l’économie, car la population va vieillir à la vitesse grand V.

En 2050, on va avoir 0,6 retraités pour une personne qui travaille. Les gens vont vivre de plus en plus vieux.

Les puissances émergentes

L’Inde va produire 30% de la production mondiale. Et l’Inde sera la première puissance économique, suivie par la Chine.

L’Afrique, qui est déjà le continent le plus jeune actuellement, sera le vivier de la planète. Il va représenter le tiers de la population mondiale. Et à un certain moment, l’Afrique va produire 41% de la production mondiale. Alors qu’aujourd’hui, il ne produit que 2% à 3%.

Ce qui est incroyable, c’est que l’Europe ne va produire que 7% de la production mondiale.

On va vivre les prochaines décennies, des moments assez inédits. Il ne faut pas sous-estimer l’Afrique. Ce sont des prévisions du FMI que ça va être les forces vives de la planète dans quelques décennies. Il faut se préparer à cette nouvelle économie.

Les marchés financiers vont-ils  continuer à augmenter, à progresser ?

Les bourses mondiales vont se dégrader. 2050 est loin, mais au niveau de l’histoire de l’humanité ce n’est rien ! Une économie ne se construit pas en dix ans ou en 20 Ans. Elle se construit en 30 ans, 40 ans voire 50 ans. Le développement se fait en 2 siècles, pour les pays développés, avec des hauts et des bas. C’est ça l’histoire, il y a les données lourdes : la démographie.

La démographie est très importante. Le fait d’avoir des populations qui vieillissent, des populations jeunes. Le fait d’avoir le gâteau qui est réparti différemment. Ce sont des choses qu’on n’enseigne pas assez. Et ce sont des choses extrêmement déterminantes.

Le programme lourd sur la bourse

Je suis en train de mettre en place un programme sur la bourse. Ce sera de loin le programme le plus solide dans le monde francophone, en matière de bourse.

Mon objectif, ce n’est pas que les étudiants travaillent dans les banques. C’est pour qu’ils soient juste indépendants. C’est ça TKL LFA.

On peut avoir un salaire motivant, mais être piégé par son travail ou le stress, par exemple. Le domaine de la liberté financière est très important. Donc, il faut s’en occuper, être dans la stratégie.

Je ne sais pas que feront les bourses d’ici deux ans. Je ne suis pas dans la prévision, mais plutôt dans la stratégie : je sais ce qu’il faut faire quand le marché baisse, je sais ce qu’il faut faire quand un marché monte. Je sais à quel moment intervenir. J’ai déjà un plan.

Maintenant, je ne peux pas dire avec précision ce que va faire un marché. Parce que je ne suis pas un Gourou ! Par contre, je peux dire avec précision ce que je vais faire en fonction du marché.

À très bientôt !

 

Regarder également

TKL bourse et quelques News pour 2017

TKL bourse et quelques News pour 2017 Découvrez les 2 plus grands secrets pour devenir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez immédiatement

le Guide Ultime pour Vivre du Trading

Ce que vous devez absolument savoir avant de prendre votre premier trade

Merci pour votre inscription à notre Newsletter !